La Fondation Polyval absorbe la Manufacture de Leysin et grandit

Entreprise socialeL’institution basée à Cheseaux regroupe désormais 9 ateliers et 700 postes de travail. Elle intègre une nouvelle activité industrielle

Hervé Corger, directeur général de la Fondation Polyval Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Institution de renom dans le canton de Vaud, la Fondation Polyval n’est pas qu’une entreprise sociale, elle a une véritable vocation industrielle, rappelle Hervé Corger, son directeur général. Et elle possède désormais une nouvelle corde à son arc: la production de ressorts de toutes natures dans une large gamme de besoins industriels. La fondation, basée à Cheseaux-sur-Lausanne, a en effet fusionné par absorption, au 1er juillet, avec La Manufacture du Dr A. Rollier, située à Leysin, qui détient la marque Ressorts CML.

Le regroupement de ces deux entreprises sociales représente une offre de prestations élargies à neuf ateliers sur l’ensemble du canton, entre l’arc lémanique, le Jura vaudois, la Broye et désormais le Chablais, La Manufacture en comptant deux à Leysin et à Aigle. Cette dernière – qui occupait 70 personnes en situation de handicap – porte ainsi à 700 le nombre global de places de travail, dont 550 pour des personnes au bénéfice d’une rente de l’assurance invalidité. La Fondation Polyval – raison sociale officielle qui donne désormais son nom à tous les ateliers – précise que ce rapprochement n’entraîne «aucune suppression de postes de travail».

Au-delà de son rôle de formation et d’intégration professionnelle et sociale, la Fondation Polyval, fondée en 1971 et à but non lucratif, fournit de multiples prestations industrielles dans les secteurs secondaires et tertiaires, pour beaucoup de PME locales et de multinationales. Ses principaux services sont la mise sous pli traditionnelle, le marquage, la sérigraphie et le packaging (fabrication de boîtes sur mesure et de série). Elle touche également la mécanique (découpe laser, usinage CNC, montage, étampage, etc.), la blanchisserie professionnelle et le conditionnement de médicaments sous accréditation Swissmedic. Polyval a également lancé un nouveau service de restauration à Vevey, dans un immeuble offrant des logements protégés. Avec La Manufacture de Leysin, Polyval accède à la fabrication très spécialisée des Ressorts CML ainsi qu’à l’impression sur verre.

«On répond à un besoin économique avec des prestations de qualité», remarque Hervé Corger, ancien directeur-adjoint qui a remplacé Philippe Cottet à la tête de Polyval en début d’année. Il rappelle que son institution reçoit une aide du Canton pour sa mission sociale, mais que la majeure partie du résultat provient de ses revenus du travail. Dominique Pillonnel, directeur de La Manufacture, dirige désormais toute l’activité industrielle de Polyval. Rappelons que l’institution de Leysin était née au début du siècle dernier de la volonté du Dr Rollier d’occuper les malades de la tuberculose traités dans sa clinique avec des travaux de production.

Créé: 26.08.2019, 08h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.