Le bénéfice de Toyota dégringole

Constructeur automobileLe géant japonais de l'automobile a publié lundi un bénéfice net en chute de 24% au terme des neuf premiers mois de son exercice 2016/2017.

Image: Archives/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Toyota, qui a conclu un accord avec son compatriote Suzuki, a publié lundi un bénéfice net en chute de 24% au terme des neuf premiers mois de son exercice 2016/2017. Le géant japonais de l'automobile a dégagé un gain de 1432,7 milliards de yens (12,5 milliards de francs) sur la période d'avril à décembre. Suzuki fait mieux.

Si le chiffre d'affaires a baissé de 6% sur neuf mois à 20'154,7 milliards de yens, le constructeur japonais a écoulé plus de véhicules qu'un an plus tôt, à 7,71 millions d'unités, porté par le Japon et l'Amérique du nord, ses deux premiers marchés. Le groupe, qui avait déjà revu positivement sa copie en novembre, a relevé ses prévisions annuelles grâce au récent repli du yen. Il attend désormais un résultat net de 1700 milliards de yens sur l'ensemble de l'exercice, au lieu de 1550 milliards. Le résultat d'exploitation, qui a dégringolé de 32,5% sur neuf mois, est pour sa part attendu sur l'année à 1850 milliards de yens (contre 1700 milliards escomptés auparavant), soit une baisse de 35,2% sur un an.

«Yen fort»

Après avoir affiché des bénéfices historiquement élevés ces dernières années, Toyota a fortement souffert du renforcement du yen depuis le début de l'exercice, même si la situation s'est un peu améliorée récemment. Il a aussi pâti d'une nette augmentation de ses dépenses. Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achève fin mars, Toyota espère des recettes de 26.500 milliards de yens (-6,7%), pour 10,15 millions de véhicules grâce à l'ensemble de ses marques: Toyota, Lexus (luxe), Daihatsu (mini-véhicules), Hino (poids lourds).

Accord avec Suzuki

Dans la foulée, Toyota a annoncé avoir conclu un accord avec son compatriote Suzuki pour «débuter les discussions concrètes» en vue d'une alliance technologique. Les deux groupes veulent «oeuvrer à la réalisation rapide d'un partenariat» dans les technologies environnementales, de sécurité et d'information, ainsi que dans la fourniture de produits et composants. «Nous sommes au point de départ», a commenté Osamu Suzuki, le patriarche du groupe, qui avait pris l'initiative de contacter Toyota à l'automne dernier. Début octobre, Toyota avait indiqué étudier un partenariat avec Suzuki (2,8 millions, hors deux-roues), spécialiste des mini-véhicules, particulièrement bien implanté en Inde. Pour Suzuki, une alliance s'impose d'autant plus qu'il se retrouve seul après la rupture en 2015 de son accord avec l'allemand Volkswagen. Cette collaboration, même si elle reste encore très vague, s'inscrit dans la recomposition de l'industrie automobile japonaise, riche d'une dizaine de constructeurs en comptant les fabricants de poids lourds.

Bond du bénéfice de Suzuki

Suzuki Motor a en outre fait état ce même lundi d'un bond de 30% de son bénéfice net sur neuf mois à 133,36 milliards de yens. Le fabricant de petites voitures et deux-roues a vu son profit d'exploitation augmenter de 14,4% à 167,36 milliards de yens, malgré l'impact négatif du renforcement du yen par rapport à un an plus tôt. Pour l'exercice en cours qui s'achève fin mars, il pronostique toujours un bénéfice net de 145 milliards de yens, soit un bond de 24,3% sur un an. Le bénéfice opérationnel est quand à lui attendu à 200 milliards de yens ( 2,4%). Son chiffre d'affaires, qui a décliné de 4,4% sur la période à 2251,97 milliards de yens, devrait fléchir dans des proportions similaires sur l'ensemble de l'année (-2,5%, à 3100 milliards de yens). (ats/nxp)

Créé: 06.02.2017, 09h58

Articles en relation

Toyota détrôné par Volkswagen en 2016

Automobile Le constructeur allemand accède au titre de numéro un mondial des ventes pour la première fois. Plus...

Trump menace Toyota

Etats-Unis Le futur président américain a menacé l'entreprise automobile de représailles si elle ose s'établir en dehors du pays. Plus...

Toyota étudie un partenariat avec Suzuki

Automobile Le géant automobile japonais réfléchit à une collaboration avec son compatriote. Plus...

Toyota abaisse ses prévisions annuelles

Industrie automobile Le groupe japonais a souffert du net regain du yen. Plus...

Toyota rappelle 3 millions de voitures

Industrie automobile Le géant japonais rencontre notamment des problèmes d'airbag dans deux de ses véhicules, la Prius et une Lexus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...