Logitech conforte son rang dans le secteur du jeu vidéo

InformatiqueAprès une première acquisition en septembre 2016, le groupe vaudois met la main sur Astro Gaming. Un rachat à 85 millions de francs.

Image: GERALD BOSSHARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Logitech veut jouer plus!» Sur son blog Ujesh Desai, vice-président et directeur de Logitech G réagit au nouvel investissement réalisé par son groupe. Quelques mois après avoir acquis Saitek, un fabricant spécialisé dans les manettes de jeux pour simulateurs de vol, Logitech annonce mercredi l’achat pour 85 millions de francs d’Astro Gaming. Déjà très fort sur PC avec sa gamme Logitech G, le fabricant vaudois de périphériques s’offre, avec cette société américaine spécialisée dans les casques audio, un nouvel axe de croissance: les consoles de jeux.

Cette nouvelle acquisition remet surtout en lumière la volonté du groupe vaudois de devenir un acteur incontournable sur un marché mondial du jeu vidéo en pleine croissance. Après avoir franchi en 2016 le seuil symbolique des 100 milliards de dollars de revenus, cette branche devrait poursuivre sur sa lancée. D’après les statistiques les plus récentes, le secteur pourrait rapidement atteindre les 2,2 milliards de joueurs. Quant aux ventes, elles devraient dépasser les 115 milliards de dollars d’ici 2018.

Dans cette optique, suivant une stratégie de diversification opérée par la nouvelle direction – Bracken Darrell remplaçait cette année-là Guerrino de Luca – Logitech n’a cessé de renforcer son secteur «gaming» à coup d’acquisition certes, mais également de gros efforts en R&D, notamment dans le domaine de l’e-sport qui cartonne aux quatre coins du monde. «Nous n’avons jamais mis autant de passion et d’innovation dans ce marché qu’aujourd’hui», confirme leur porte-parole, Ben Starkie, en précisant qu’une grande partie de la recherche autour de l’e-sport se fait à Lausanne.

Une forte source de revenus

Une stratégie payante au vu de l’évolution des affaires de Logitech dans ce domaine. Le «gaming» représente désormais la deuxième plus grande source de revenus pour le groupe vaudois après les périphériques pour PC. Entre 2013 et son exercice fiscal bouclé au 31 mars 2017, ces revenus sont passés de 142,2 millions à 314 millions de dollars (14% du chiffre d’affaires annuel du groupe). Sur une seule année, la croissance des ventes était de 28%.

A noter que le groupe rappelle toutefois que sa stratégie ne se résume pas au seul secteur du jeu vidéo. «Nous focalisons également notre attention sur quatre autres axes de croissance», rappelle Ben Starkie en citant la musique, les périphériques pour PC, les accessoires pour maisons connectées ainsi que ceux consacrés à la vidéo.

Des marchés enthousiastes

Globalement, l’annonce de l’acquisition d’Astro Gaming a été très bien perçue par les marchés. «Nous considérons cet achat comme une solution intelligente et apte à soutenir l’élan de croissance entamé par Logitech», estime dans une note l’analyste chez Vontobel, Michael Foeth. L’importance du montant investi ne refroidit d’ailleurs nullement son enthousiasme. «Nous croyons que le prix est judicieux compte tenu de la forte croissance prévue pour le marché du jeu professionnel».

Le courtier genevois Baader Helvea, cité par AWP, estime même qu’avec Astro Gaming, les revenus issus du jeu vidéo représenteront 20% du chiffre d’affaires annuel du groupe vaudois. Résultat: l’action à la Bourse suisse s’envolait de 4,17% pour finir à 37 francs 45.

(24 heures)

Créé: 12.07.2017, 20h00

Articles en relation

Logitech augmente de plus de 10% le dividende des actionnaires

Nouvelles technologies Le 12 septembre, à Lausanne, les propriétaires du grand fabricant d’accessoires électroniques approuveront une réjouissante décision du conseil d’administration. Plus...

Logitech confirme son retour dans le jeu vidéo

Technologie Le groupe vaudois rachète Saitek, un fabricant de manettes pour simulateurs de vol. Plus...

Logitech retente le coup de la croissance externe

Pour 50 millions de dollars, le groupe vaudois a acquis Jaybird, une société spécialisée dans les écouteurs sans fil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...