Vontobel: bénéfice net en hausse en 2016

Banque Le conseil d'administration proposera aux actionnaires le versement d'un dividende relevé à 2 francs par action.

Zeno Staub, le directeur général de Vontobel, a su mener sa banque à bon port en 2016.

Zeno Staub, le directeur général de Vontobel, a su mener sa banque à bon port en 2016. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Vontobel a dégagé un bénéfice net en hausse de 47% en 2016 sur un an à 264,4 millions de francs. La banque privée zurichoise estime avoir réalisé une solide performance dans un environnement difficile.

Le montant de 264,4 millions de francs comprend les effets exceptionnels de 62,9 millions de francs au total, a indiqué mercredi Vontobel. Sur une base corrigée de ces éléments, le bénéfice net ressort en croissance de 12% à 201,5 millions de francs, précise le communiqué.

Les produits d'exploitation ont augmenté de 9,4%, pour atteindre 1,08 milliard de francs. Toujours corrigée des effets uniques positifs de l'exercice 2016, la rentabilité du groupe a augmenté de 65% sur les trois dernières années, note Vontobel.

L'afflux de nouveaux fonds a atteint 5,1 milliards de francs, une somme en progression de 5,8% par rapport à l'exercice précédent, une évolution jugée «réjouissante». A fin décembre dernier, l'établissement bancaire gérait une fortune de la clientèle de 195,4 milliards, soit 4% de plus qu'un an plus tôt. La masse sous gestion s'est étoffée de 1,6%, à 138,5 milliards.

Vente positive

Dans le détail, la gestion d'actifs (Asset Management) a une nouvelle fois fourni la plus grande contribution à la performance globale de l'établissement bancaire zurichois, avec un résultat avant impôts en hausse de 18% à 163,5 millions de francs. De nouvelles activités ont été développées à Taïwan, en Scandinavie et aux Pays-Bas.

L'acquisition de l'unité de gestion d'actifs Vescore, reprise à Raiffeisen, et la bonne performance des boutiques ont plus que compensé les fuites liées au départ, en mars, du gestionnaire de fonds vedette Rajiv Jain. Les sorties de fonds dans la boutique de gestion d'actifs Quality Growth ont au total atteint 15,7 milliards de francs.

Selon la direction, ce changement ne constitue pas la seule explication une perte de cette ampleur. Au second semestre, et particulièrement après l'élection présidentielle américaine, un changement de tendance a eu lieu dans la stratégie d'investissement.

Concernant Vescore, la société devrait pouvoir contribuer au bénéfice d'ici à 2018. Les coûts d'intégration continueront cependant à peser sur les charges jusque-là, bien que la plus grosse partie de ces frais ait déjà été payés lors de l'exercice sous revue, pour un montant de 12,4 millions de francs.

Annoncée en novembre, la vente de la participation de Vontobel dans Helvetia a eu un impact positif, avec un effet unique de 91 millions de francs sur le bénéfice après impôts, permettant à la banque de concentrer ses ressources sur ses propres activités opérationnelles.

Gestion de fortune

La division de gestion de fortune (Wealth Management) a également enregistré une hausse de son résultat avant impôts, de 3% à 62,5 millions de francs, malgré l'impact des bas taux d'intérêt.

Quelque 200 conseillers à la clientèle ont été recrutés. Sur l'ensemble de l'année, la banque a attiré 2,2 milliards supplémentaires sous forme de nouveaux apports d'argent, soit une croissance de 5,3% supérieure à la cible de 3-5%.

Ces activités ont connu une évolution favorable sur les marchés traditionnels comme la Suisse et l'Allemagne. La masse sous gestion mise à part, Vontobel a satisfait les prévisions des analystes sollicités par l'agence financière awp.

Objectifs 2020

La banque se félicite par ailleurs que les discussions avec les autorités américaines se soient terminées sans amende dans le cadre du conflit fiscal entre la Suisse et les Etats-Unis. Pour rappel, elle avait décidé en décembre 2013 de s'annoncer dans la catégorie des banques n'ayant pas violé le droit fiscal américain.

Le conseil d'administration de Vontobel proposera le 4 avril aux actionnaires le versement d'un dividende relevé à 2 francs par action, contre 1,85 franc l'année précédente ( 8%) au vu de ces résultats «très solides».

Pour la suite, les conditions continueront d'être compliquées en 2017, prophétise la direction. Elle mentionne notamment des marchés mouvementés, les taux bas et un environnement politique peur sûr.

Vontobel signale vouloir dévoiler ses objectifs 2020 en août prochain. La banque entend affiner sa stratégie et se concentrer sur une «croissance porteuse de rentabilité». (ats/nxp)

Créé: 08.02.2017, 14h23

Articles en relation

Vontobel s'allie avec Bank of Singapore

Banques Les clients de la banque singapourienne pourront déposer leurs avoirs dans l'établissement zurichois. Plus...

Nouvelle structure pour l'actionnariat de Vontobel

Zurich La banque a souhaité se réorganiser suite au décès de Hans Vontobel. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 août.
(Image: Bénédicte? ) Plus...