Zurich Assurance veut supprimer jusqu'à 800 emplois

LicenciementsLa compagnie indique qu'elle compte réduire ses coûts de 250 millions de dollars pour augmenter sa rentabilité. Huit-cents emplois sont menacés dans le monde.

Zurich va tailler dans ses effectifs dans le monde.

Zurich va tailler dans ses effectifs dans le monde. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le plan a pour but d'améliorer la rentabilité du groupe et entre dans le cadre de la stratégie 2014-2016 présentée à la fin de l'année dernière, a indiqué Zurich Insurance Group (Zurich) mardi. Il passe par une réduction des coûts et une simplification de la structure de l'assureur qui emploie plus 55'000 personnes.

En Suisse, le nombre de collaborateurs s'élève à 5400 environ, soit quelque 10% des effectifs. Zurich ne donne pas d'autres détails pour l'heure sur la répartition des suppressions d'emplois, en raison des procédures de consultation en cours avec les représentants du personnel et les partenaires sociaux, a dit une porte-parole.

Les services à la clientèle ne sont pas concernés par la cure d'amaigrissement. Les ambitions du groupe consistent désormais à investir dans les marchés prioritaires et à abandonner les activités peu rentables. Un message délivré par beaucoup des acteurs du secteur.

Complexité et doublons

Le fondement du plan d'économies se base sur un objectif de bénéfice opérationnel représentant entre 12 et 14% du capital. Pour y parvenir, l'assureur doit en conséquence se serrer la ceinture, même s'il a abandonné un précédent but fixé il y a quelques années, qui visait à réaliser un taux de rendement de 16%.

Zurich avait déjà dessiné les contours de sa réorganisation à l'occasion de sa conférence de presse de bilan en février. A ce moment-là, son directeur général Martin Senn avait expliqué que le groupe présentait une structure trop complexe et souffrait de trop de doublons - des doublons appelés à être éliminés.

Pour mémoire, le groupe a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 4,03 milliards de dollars (3,6 milliards de francs), en progrès de 4% par rapport à 2012. Il a par ailleurs déjà inscrit au quatrième trimestre une somme de 318 millions au titre de charges de restructuration.

Réaction mitigée à la Bourse

A la Bourse suisse, le marché a d'abord réagi favorablement à l'annonce de l'assureur Zurich de supprimer quelque 800 emplois. Dans les premiers échanges mardi, l'action s'est appréciée de près de 1%, avant de passer dans le rouge et de céder 0,15% peu après midi à 268,60 francs, dans un marché sans orientation.

Au niveau des commentaires, il s'agit d'un «pas dans la bonne direction», a relevé Vontobel. La banque estime que le marché devrait partager cet avis.

La Banque cantonale de Zurich considère la décision de la compagnie d'assurances conforme à ce qui avait été annoncé en décembre. L'analyste Georg Marti note que le nouveau programme d'économies est deux fois moins important que celui de fin 2013. (ats/nxp)

Créé: 11.03.2014, 07h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.