Passer au contenu principal

Industrie lourdeABB a vu ses ventes et bénéfices progresser l'an dernier

Malgré une évolution conjoncturelle contrastée et un 4e trimestre mitigé, ABB a renoué avec la croissance en 2013.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

Dégageant un chiffre d'affaires record, le groupe électrotechnique zurichois a vu son bénéfice net progresser de 3% au regard de 2012 à 2,79 milliards de dollars (2,51 milliards de francs).

Le chiffre d'affaires s'est pour sa part inscrit à 41,84 milliards de dollars, 6% de plus qu'un an auparavant, a annoncé jeudi le géant industriel établi à Zurich. Exprimée en devises locales la croissance s'est chiffrée à 7%. Pour mémoire, en 2012, ABB avait subi un tassement de son bénéfice net de 15%, malgré des ventes en hausse.

Les cinq divisions du groupe, à savoir Automation industrielle et moteurs, Produits à basse tension, Processus d'automation, ainsi que celles des Produits et Systèmes pour les techniques énergétiques sont parvenues à étoffer leurs revenus. Ceux-ci ont également progressé dans l'ensemble des régions.

Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) s'est hissé à 6,07 milliards de dollars, gagnant 9% par rapport à 2012. Cité dans le communiqué, le patron du groupe, Ulrich Spiesshofer, a pour sa part mis l'accent sur les économies réalisées tout au long de l'exercice, soit 1,2 milliard de dollars.

Commandes en repli

Côté commandes, l'évolution s'est révélée nettement moins favorable, celles-ci se repliant sur l'ensemble de l'année de 3% à 38,90 milliards de dollars. Au 31 décembre, le carnet d'ordres s'affichait ainsi à 26,05 milliards de dollars, soit 11% (-10% en monnaies locales) en dessous de son niveau de la fin 2012.

Le tassement reflète le recul des grosses commandes soit celles dépassant les 15 millions de dollars, relève ABB. Comme annoncé le mois passé, la multinationale zurichoise a particulièrement souffert durant le dernier trimestre de l'année.

Sur cette période, ABB a dégagé un bénéfice net de 525 millions de dollars (472 millions de francs), inférieur de 13% à celui de la période de référence de 2012. Le chiffre d'affaires s'est toutefois étoffé de 3% (+4% en monnaies locales), à 11,37 milliards de dollars, alors que les commandes se sont, elles, réduites de 5% à 10 milliards de dollars.

Sans surprise, la performance du 4e trimestre s'est révélée plus ou moins conforme aux attentes des analystes. Ceux interrogés par l'agence AWP escomptaient notamment un bénéfice net de 525 millions de dollars, un chiffre d'affaires de 11,4 milliards de dollars et des commandes de 9,9 milliards de dollars.

Dépréciations au 4e trimestre

Pour mémoire, ABB a lancé à fin janvier un avertissement sur résultat, en raison notamment des retards pris dans des projets de parcs éoliens en Mer du Nord à la suite d'intempéries. Le bénéfice net du 4e trimestre a été grevé par des dépréciations d'un total de 350 millions de dollars.

Ces coûts, qui comprennent également des charges liées aux restructurations et à d'anciennes affaires juridiques, ont essentiellement concerné la division des Systèmes pour les techniques énergétiques (Power Systems). Ils ont été compensés par des économies de 350 millions de dollars.

Le groupe se montre confiant pour l'avenir notant que les perspectives de demande à long terme demeurent "résolument positives". A plus court terme, des signaux macroéconomiques positifs se manifestent, comme la reprise de la croissance aux Etats-Unis et dans de nombreuses parties de l'Europe.

Si ABB a confirmé sur cette base ses prévisions en matière de marge opérationnelle pour la période 2011-2015, le groupe a en revanche revu à la baisse son objectif de croissance annuelle des ventes. Il ne table désormais plus que sur une progression de 4 à 5%, contre 5,5 à 8,5% précédemment. Année 2014 difficile Et côté chiffre d'affaires, l'exercice en cours s'annonce difficile, estime ABB. Un retour aux niveaux affichés avant 2013 est attendu l'an prochain.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.