Passer au contenu principal

Airbus a bien rempli son carnet de commandes

Le groupe Airbus a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires en hausse de 5% à 60,7 milliards d'euros, grâce notamment à un carnet de commandes record en fin d'année.

L production de l'A350 va passer de 15 appareils en 2015 à 10 appareils par mois en 2018.
L production de l'A350 va passer de 15 appareils en 2015 à 10 appareils par mois en 2018.
AFP

Airbus Group a vu son bénéfice net bondir de 59% en 2014, à 2,34 milliards d'euros. L'avionneur européen anticipe une augmentation de ses revenus et une légère hausse de son résultat d'exploitation (EBIT) en 2015 ainsi que de son carnet de commandes d'avions commerciaux.

Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 5% à 60,7 milliards d'euros, a-t-il indiqué ce vendredi 27 février. Mais les prises de commandes ont reculé de 23% sur un an à 166,4 milliards. Airbus a par ailleurs fait état d'une charge nette de 551 millions d'euros au quatrième trimestre due aux retards sur le programme de l'avion de transport militaire A400M.

«Nous avons nettement amélioré la rentabilité et la génération de trésorerie en 2014 grâce à une solide performance opérationnelle et un carnet de commandes record à la fin de l'année», s'est félicité Tom Enders, le président exécutif d'Airbus Group.

Pour répondre à la forte demande de mono-couloirs, Airbus a décidé d'augmenter la production de la famille des A320 à 50 appareils par mois à partir de 2017. L'avionneur va en parallèle réduire temporairement la production de long courriers A330 à 6 appareils par mois en 2016.

Quant à son dernier né, l'A350, la production va passer de 15 appareils en 2015 à 10 appareils par mois en 2018. Enfin, Tom Enders a confirmé que «le seuil de rentabilité pour l'A380 sera atteint en 2015».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.