Nestlé s'allie à Starbucks pour plus de 7 milliards

RestaurationLe géant vaudois débourse 7,1 milliards de francs pour commercialiser une vaste gamme de produits de la chaîne de café américaine.

Environ 500 employés de Starbucks rejoindront Nestlé.

Environ 500 employés de Starbucks rejoindront Nestlé. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nestlé s'allie à Starbucks pour 7,15 milliards de dollars (7,1 milliards de francs). La transaction offre à Nestlé une solide plateforme de croissance continue en Amérique du Nord, avec des positions de leader dans les activités haut de gamme de café torréfié et moulu et de café portionné, a souligné lundi le groupe de Vevey (VD).

L'opération permet également de saisir de nouvelles opportunités de croissance dans le reste du monde avec les produits haut de gamme Starbucks, note Nestlé. Les deux entreprises travailleront «en étroite collaboration» sur l'innovation et les stratégies de commercialisation.

«Cette transaction marque une étape importante pour nos activités de café, la plus grande des catégories à forte croissance de Nestlé», a souligné le directeur général Mark Schneider, cité dans le communiqué. «Avec Starbucks, Nescafé et Nespresso, nous réunissons trois marques emblématiques du monde du café.»

Contribution au bénéfice

L'activité dont Nestlé va obtenir les droits génère des ventes annuelles de 2 milliards de dollars (près de 2 milliards de francs au cours actuel). Le groupe prévoit que cette activité contribue positivement à son bénéfice par action et à ses objectifs de croissance organique dès 2019.

Le programme de rachat d'actions en cours de Nestlé reste inchangé, précise la multinationale. Environ 500 employés de Starbucks rejoindront Nestlé. Les opérations continueront d'être situées à Seattle.

La transaction exclut les produits prêts-à-boire, ainsi que toutes les ventes de produits réalisées dans les salons de café Starbucks. L'opération devrait être bouclée d'ici à fin 2018, sous réserve du feu vert des autorités compétentes.

Séduire de nouveaux consommateurs

Starbucks est né en 1971. A l'époque, la société se limitait à un seul salon de café à Seattle. La chaîne compte aujourd'hui 28'000 établissements à travers le monde et a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de plus de 22 milliards de dollars.

«Cette alliance globale dans le café apportera l'expérience Starbucks dans les foyers de millions d'autres personnes dans le monde grâce à la portée et à la réputation de Nestlé», relève Kevin Johnson, président et directeur général de Starbucks.

Mark Schneider a identifié l'an dernier le secteur du café comme une cible stratégique de développement malgré un positionnement déjà solide avec ses marques Nescafé et Nespresso.

Depuis qu'il a repris la direction de l'entreprise, début 2017, Nestlé a déjà procédé à plusieurs acquisitions ou prises de participation dans les cafés haut de gamme en Amérique du Nord, notamment en entrant dans le capital de la marque californienne Blue Bottle Coffee en septembre dernier.

Offensive aux Etats-Unis

Avec cette transaction, Nestlé espère séduire davantage la génération «millenium», qui a grandi avec la marque Starbucks et est disposée à dépenser davantage pour consommer des produits plus exotiques voire plus sophistiqués. Ces produits sont susceptibles de dégager des marges plus confortables que ceux que Nestlé distribue traditionnellement.

L'accord permettra au géant veveysan de renforcer sa position aux Etats-Unis, où il ne se situe actuellement qu'à la cinquième place avec une part de marché inférieure à 5%. Starbucks est en première position avec une part de 14%, selon des données d'Euromonitor International.

La transaction, qui devrait assurer au groupe de relancer sa croissance, est saluée par les milieux financiers. L'action Nestlé évoluait dans le vert lundi matin à la Bourse suisse. Jean-Philippe Bertschy, de la banque Vontobel, salue une transaction qui a surpris le marché, comme le rachat fin 2017 du spécialiste québécois de la santé nutritionnelle Atrium Innovations.

La transaction semble cohérente d'un point de vue stratégique, estime la Banque cantonale de Zurich (BCZ). En renforçant sa présence sur le marché du café, Nestlé met l'accent sur une de ses activités à plus fort potentiel de croissance. (ats/nxp)

Créé: 07.05.2018, 07h47

Articles en relation

Nestlé sur le point de racheter le café de Starbucks

Restauration Le géant veveysan serait sur le point de reprendre les activités de négoce de café de la chaîne américaine, mais pas ses restaurants. Plus...

Starbucks ferme pour sensibiliser au racisme

Société La chaîne fermera 8000 cafés aux Etats-Unis durant l'après-midi du 29 mai. Elle entend durant ce laps de temps former près de 175'000 employés au discernement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.