Alpiq accuse des résultats en nette baisse au 1er trimestre

EnergieLe numéro un suisse de l'électricité Alpiq souffre toujours de la chute des prix de l'électricité notamment.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe énergétique Alpiq signe un premier trimestre 2014 en net repli, mais conforme à ses attentes. Son bénéfice net est tombé à 7 millions de francs, contre 65 millions un an plus tôt.

Au niveau opérationnel, le résultat EBITDA s'est établi à 156 millions de francs, après 229 millions un an auparavant. Et l'excédent EBIT a atteint 94 millions, au lieu de 163 millions. Quant au chiffre d'affaires, il s'est inscrit à 2,11 milliards, contre 2,43 milliards, selon un communiqué diffusé jeudi.

Côté positif, le groupe énergétique a réduit son endettement net, lequel est passé de 3,45 milliards à 1,93 milliard.

La chute du résultat trimestriel est due à la pression sur la production des centrales conventionnelles induite par le recul des prix sur les marchés de gros, explique-t-il. La clémence de l'hiver passé en Europe a aussi pesé, entraînant «moins d«opportunités de commercialisation des capacités flexibles de ses centrales» par rapport au premier trimestre 2013.

Réduction des capacités

La société s'est ainsi vue contrainte de réduire l«utilisation de ses centrales hydroélectriques suisses et de ses centrales à gaz à cycle combiné étrangères. Elle a pu, en revanche, accroître sa production d'électricité des centrales à charbon grâce à une nouvelle unité de production en République tchèque.

En Europe centrale et de l'Est, l'activité «s'est développée de façon stable, conformément aux attentes», note Alpiq.

En Suisse, la firme affirme avoir «consolidé sa position dans le domaine des prestations de services énergétiques» au cours des trois premiers mois de l'année. Elle a décroché de nombreux contrats, dont «un mandat important» pour le nouveau centre de distribution Coop, grâce à son offre élargie de solutions globales dans le domaine de l'efficacité énergétique en ligne à sa nouvelle stratégie.

Cette dernière consiste à transformer le groupe «d'un producteur d«électricité nécessitant d'importants capitaux vers des activités de services énergétiques en proposant des solutions complètes». Dans ce contexte, Alpiq a procédé à deux acquisitions en avril: l'une dans le secteur de la gestion décentralisée de l'énergie en Grande-Bretagne, l'autre dans le secteur des installations électriques et des services de communication dans la région bâloise.

Transformation en route

Ainsi, sa mue «se poursuit activement». «Les mesures de réduction des coûts et leurs effets suivent leur cours comme prévu», poursuit la société. Celle-ci a engagé fin janvier un plan de restructuration, annoncé l'été dernier, après deux exercices d'affilée dans le rouge et un dans le noir en 2013.

Pour mémoire, sur un total de 7845 emplois (à temps plein) à fin décembre, environ 200 passeront à la trappe, dont 170 en Suisse. Alpiq InTec, spécialisée dans les techniques de gestion des bâtiments et du transport, ainsi que Kraftanlangen München, unités comptant à elles deux plus de 6000 salariés, ne sont pas touchées.

A fin mars, l'exploitant comptait 7814 postes, contre 7952 un an plus tôt. Toujours dans le cadre son redimensionnement, il prévoit de nouvelles cessions d'actifs pour plus de 500 millions de francs.

Pour l'heure, l'entreprise prévoit cette année un résultat EBITDA inférieur de 30 à 40% à celui de l'exercice précédent (789 millions en 2013), «en raison du bas niveau des prix sur les marchés de gros». (ats/nxp)

Créé: 24.04.2014, 10h50

Articles en relation

La CEO d'Alpiq a perçu 1,8 million en 2013

Energie La directrice générale du numéro un suisse de l'électricité Alpiq, Jasmin Staiblin, a perçu une rémunération totale de quelque 1,8 million de francs l'an passé. Ce montant comprend une prime d'entrée de 400'000 francs. Plus...

Alpiq est à nouveau dans les chiffres noirs

Energie Le numéro un suisse de l'électricité Alpiq a dégagé un bénéfice net de 18 millions de francs en 2013, contre une perte de 1,1 milliard l'année précédente. Plus...

Romande Energie et Alpiq concluent un partenariat

Efficience énergétique Les deux groupes vont proposer une gamme de prestations dans toute la Suisse romande, comprenant l'installation de pompes à chaleur ou de capteurs solaires thermiques. Plus...

Alpiq réduit ses coûts et biffe 200 postes

Energie Le groupe énergétique démarre son programme de réduction des coûts annoncé en décembre. L'opération s'accompagne de la suppression de quelque 200 postes, dont deux tiers en Suisse. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...