Alpiq enregistre un bénéfice en fort repli

EnergieLe numéro un suisse de l'énergie, en pleine restructuration, a dégagé au 1er trimestre 2012 un bénéfice consolidé de 46 millions de francs, soit une baisse de 60% par rapport à la même période de l'an passé.

Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alpiq a vu sa rentabilité s'effriter au 1er trimestre 2012. Le numéro un suisse de l'énergie, en pleine restructuration, a dégagé un bénéfice consolidé de 46 millions de francs, soit une baisse de 60% par rapport à la même période de l'an passé.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a diminué de 52% pour s'inscrire à 105 millions de francs, a indiqué vendredi Alpiq. Le chiffre d'affaires est resté stable à 3,41 milliards. Les résultats trimestriels ne prennent pas en compte les corrections de valeur et les amortissements exceptionnels.

Conforme aux attentes, le résultat est grevé par des activités à forte marge arrivant à terme et les conséquences liées à la restructuration en cours. L'évolution défavorable des marchés de change et de l'énergie ainsi que des conditions-cadres réglementaires ont également pesé, explique Alpiq.

Pour rappel, le groupe a essuyé l'an dernier une très lourde perte, de 1,35 milliard de francs, suite à d'importantes corrections de valeur. A l'instar des autres fournisseurs d'énergie en Suisse, Alpiq est confronté à des conditions de marché difficiles, marquées par les coûts élevés pour le combustible, les bas prix de l'électricité et des surcapacités de production.

Année de transition

Alpiq informe qu'il poursuit sa restructuration, en recentrant le portefeuille d'activités et en simplifiant l'organisation. Le groupe a supprimé 170 emplois en Suisse, conformément au programme annoncé en novembre. La mesure entraînera une baisse des coûts d'exploitation au cours des prochains trimestre, précise Alpiq.

L'entreprise a annoncé fin avril la vente du secteur technique d'alimentation en énergie (EVT) de sa filiale allemande AAT au groupe français Vinci Energies. La transaction se chiffre à 240 millions d'euros. Alpiq a également conclu la vente de la part de 20% qu'elle détenait dans la société italienne Edipower pour 200 millions d'euros.

Le groupe a comme objectif de réduire son endettement de l'ordre de 1,5 à 2 milliards de francs d'ici 2014. Les analystes ont jugé les chiffres dévoilés par Alpiq conformes aux attentes. L'année 2012 sera clairement une année de transition, souligne la banque Vontobel. (ats/nxp)

Créé: 04.05.2012, 14h52

Articles en relation

Les chiffres d'Alpiq sont dans le rouge en 2011

Energie Le groupe énergétique a accusé une perte de 1,35 milliard de francs en 2011. L'évolution négative enregistrée en début d'exercice s'est encore accélérée au deuxième semestre. Plus...

Alpiq s'apprête à licencier 130 employés, dont 40 à Lausanne

Restructuration Alpiq précise son plan de restructuration en Suisse. Le plan social mis en place bénéficiera d’un montant de 12,2 millions de francs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.