Passer au contenu principal

Alpiq met en vente ses parts dans Swissgrid

En mettant en vente sa participation dans la société nationale pour l'exploitation du réseau électrique Swissgrid, Alpiq poursuit la réorganisation annoncée l'été dernier.

ARCHIVES, Keystone

Alpiq poursuit la réorganisation annoncée l'été dernier. Le numéro un suisse de l'électricité, en phase d'assainissement financier, met en vente sa participation dans la société nationale pour l'exploitation du réseau électrique Swissgrid.

La part détenue par Alpiq se monte à 34,7%, a indiqué le groupe basé à Olten (SO) lundi. Les moyens obtenus par cette vente serviront à «procéder à des investissements dans de nouveaux champs de croissance». L'année passée, Alpiq avait cédé à Swissgrid ses sociétés de réseau de très haute tension contre des actions.

Swissgrid a salué cette décision qui lui permettra «d'élargir son actionnariat». La société s'engage à prendre les mesures nécessaires pour que le changement se fasse de manière efficace et en accord avec les lois. Elle considère les investisseurs institutionnels, telles les caisses de pension, et les entreprises publiques comme de possibles futurs actionnaires.

En proie à des difficultés financières et à un fort endettement, Alpiq a décidé en août 2013 de se recentrer notamment sur les énergies renouvelables. L'entreprise souffre toujours de la chute des prix de l'électricité.

Au premier trimestre 2014, son bénéfice net est tombé à 7 millions de francs, contre 65 millions un an plus tôt. Son chiffre d'affaires a chuté de 15% à 2,1 milliards. Alpiq a, en revanche, réduit son endettement net à 1,93 milliard, au lieu de 3,45 un an plus tôt.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.