Passer au contenu principal

Alpiq vend pour réduire son endettement

Le numéro un suisse de l'électricité a bouclé la vente de sa participation de 24,6% dans le fournisseur d'électricité Repower au canton des Grisons et au groupe zurichois Axpo.

Alpiq est actuellement engagé dans une vaste restructuration.
Alpiq est actuellement engagé dans une vaste restructuration.
Keystone

Alpiq, le numéro un suisse de l'électricité, a bouclé la vente de sa participation de 24,6% dans le fournisseur d'électricité grison au canton des Grisons et au groupe zurichois Axpo. Le montant de la transaction est tenu secret.

La vente s'inscrit dans le cadre de l'actuel programme de restructuration visant à réduire son endettement net de 1,2 à 1,6 milliard de francs environ, rappelle Alpiq mardi dans un communiqué. La transaction a été effectuée le 28 mars, les autorités de la concurrence suisse et étrangères ayant donné leur accord.

Alpiq est actuellement engagé dans une vaste restructuration. Le groupe sis à Olten (SO) a réduit l'an passé sa perte nette à 1,086 milliard de francs, contre -1,346 milliard en 2011. L'entreprise, qui a encore passé des correctifs de valeurs et des effets exceptionnels pour 1,306 milliard de francs, a souffert d'un environnement difficile marqué par le net ralentissement de la conjoncture en Europe et la vigueur du franc.

Son chiffre d'affaires s'est tassé de 9% à 12,9 milliards dans un contexte de demande en baisse.

Nouveau partenaire

Dans le détail, Axpo a acquis une part supplémentaire de 12,3% dans Repower, détenant à présent 33,7% du capital. Quant au canton des Grisons, il détient désormais 58,3% de l'entreprise.

Le groupe zurichois et le canton des Grisons n'aspirent pas à accroître leur contrôle sur la société grisonne. Au contraire, ils prévoient de vendre à court ou moyen terme l'essentiel du paquet d'actions racheté à un nouveau partenaire stratégique.

Alpiq avait annoncé en décembre son intention de céder sa participation dans la firme grisonne dans le cadre de la poursuite de ses désinvestissements.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.