Apple est l'entreprise la plus chère au monde

ClassementLe numéro un mondial de l'alimentation Nestlé arrive en 14e position. Le laboratoire bâlois Roche figure à la 24e place, juste devant son concurrent Novartis.

La valeur d'Apple a cru de 108 milliards en un an pour atteindre à fin 2012 485 milliards de dollars.

La valeur d'Apple a cru de 108 milliards en un an pour atteindre à fin 2012 485 milliards de dollars. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant informatique Apple et le groupe pétrolier américain Exxon sont les deux entreprises les plus chères au monde. Le classement des 100 principales capitalisations boursières est dominé par les Etats-Unis, la Chine et la Grande-Bretagne.

La Suisse place trois représentants dans le top 100, selon une étude de la société d'audit et de conseil Ernst & Young publiée dimanche. Le numéro un mondial de l'alimentation Nestlé arrive en 14e position. Le laboratoire bâlois Roche figure à la 24e place, juste devant son concurrent Novartis.

Pas moins de 39 des 100 entreprises les plus chères ont leur siège aux Etats-Unis. Suivent la Chine et la Grande-Bretagne, classant chacune dix entreprises dans le classement. La Suisse se retrouve à la 8e place.

Les entreprises helvétiques ont accru leur valeur en 2012. Nestlé, Roche et Novartis totalisent une capitalisation boursière de 557 milliards de dollars (509 milliards de francs), contre un montant de 494 milliards de dollars un an plus tôt.

La valeur d'Apple a cru de 108 milliards en un an pour atteindre à fin 2012 485 milliards de dollars. La firme à la pomme dame le pion à Exxon, qui affiche de son côté une capitalisation boursière de 396 milliards, soit une baisse de 10 milliards. La troisième place du podium revient à la compagnie pétrolière chinoise Petrochina (262 milliards).

Domination américaine

Les places suivantes sont occupées par des firmes chinoises: l'entreprise de télécommunications China Mobile et Industrial and Commercial Bank of China (ICBC), qui reste la première banque en termes de capitalisation boursière. Leur valeur atteint pour chacune 234 milliards de dollars.

Viennent ensuite trois sociétés américaines: le géant de l'internet Google (232 milliards de dollars), le numéro un mondial de la distribution Wal-Mart (228 milliards) et le groupe informatique Microsoft (227 milliards).

Elles devancent la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell (223 milliards de dollars) et la holding financière du milliardaire américain Warren Buffett, Berkshire Hathaway (221 milliards).

Les entreprises actives dans les biens de consommation de base, tels que l'alimentation ou les médicaments, sont bien représentées dans le top 100 des capitalisations boursières, note Ernst & Young. Près d'un quart des firmes appartiennent à ces secteurs. La finance a rebondi en plaçant 23 sociétés, contre 17 à fin 2011.

(ats/nxp)

Créé: 30.12.2012, 11h44

Articles en relation

Le salaire du patron d'Apple plonge à 4,17 millions

Rémunération Le patron du géant informatique américain Apple, Tim Cook, va toucher 4,17 millions de dollars de salaire au titre de l'année 2012, en forte chute comparé à 2011, année de sa nomination où il avait touché 378 millions de dollars. Plus...

Apple tourne le dos à une année difficile

Bourse Le géant informatique termine 2012 chahuté en bourse. Cette fébrilité trahit l’avenir pessimiste que lui réservent les analystes, entre manque d'innovation et croissance ralentie. Plus...

Le boss de Samsung qui adorait Apple

Cocasse Le responsable stratégie du géant coréen aux Etats-Unis a confessé dans une interview son faible pour les produits à la pomme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.