Bombardier supprime 1000 emplois supplémentaires

Transports aériensLe constructeur aéronautique canadien procède à une troisième vague de licenciements en un peu plus d'un an. Un millier d'emplois vont être supprimé dans sa division aviation d'affaires en raison de la faiblesse des ventes.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bombardier va supprimer un millier d'emplois dans sa division aviation d'affaires en raison de la faiblesse des ventes, troisième vague de licenciements en un peu plus d'un an, a annoncé ce jeudi 15 janvier le constructeur aéronautique canadien.

Les licenciements touchent les sites de production de Querétaro au Mexique, et de Wichita aux États-Unis. Après les déboires de son nouvel avion CSeries - un mono couloir venant concurrencer les plus petits modules de Boeing ou Airbus -, Bombardier pointe cette fois «une faible demande pour l'avion Learjet 85» pour expliquer cette nouvelle restructuration.

Le groupe fait «une pause dans son programme d'avions d'affaires Learjet 85» en raison de cette «faiblesse persistante» pour ce marché des avions d'affaires «depuis le ralentissement économique».

Après les 1700 suppressions de postes en décembre 2013 expliquées par le retard du programme CSeries, le groupe avait réduit à l''été de 1800 personnes ses effectifs dans le cadre d'une réorganisation de toutes ses activités aéronautiques.

Charge de restructuration

Bombardier a passé une charge de restructuration de 1,4 milliard de dollars sur les trois derniers mois l'an dernier pour couvrir «la dépréciation des coûts de développement du Learjet 85». La restructuration sera provisionnée pour 25 millions de dollars pour le trimestre en cours.

Bombardier va porter ses «ressources sur les deux autres programmes d'avion de conception entièrement nouvelle en développement, CSeries et Global 7000/8000», a indiqué Pierre Beaudoin, Pdg du constructeur. Selon lui, il existe «un considérable marché potentiel» pour ces deux appareils.

Les conséquences des retards sur le CSeries comme les ventes en berne des Learjet 65 se traduisent par une révision à la baisse des prévisions avec une dégradation de la marge d'exploitation des 5% attendus à 4% au final l'an dernier. (ats/nxp)

Créé: 15.01.2015, 15h32

Articles en relation

Bombardier se réorganise et supprime 1800 postes

Aéronautique Le groupe canadien s'apprête à supprimer 1800 emplois en réorganisant sa division aéronautique. Les suppressions de postes concernent «des fonctions indirectes» et non liés à la production. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.