Passer au contenu principal

Bayer perd un quart de sa valeur en un mois

Le raid à 62 milliards sur l’américain Monsanto coûte cher au géant allemand. Son titre s’effondre en Bourse.

Après des jours de rumeurs, Bayer a finalement rendu publics les détails de l’offre d’achat qu’il a remise le 10 mai à Monsanto, «après qu’un membre du conseil d’administration de Monsanto a vendu la mèche sur ses intentions», a expliqué hier en fin de journée le groupe pharmaceutique et chimique allemand. Le fabricant de l’aspirine est prêt à mettre sur la table 62 milliards de dollars (61,5 milliards de francs) pour racheter la multinationale américaine, leader mondial des OGM et numéro cinq dans les produits phytosanitaires, ce qui a précipité la chute du titre Bayer. Il a perdu un quart de sa valeur en un mois. Monsanto est connu pour avoir produit le défoliant «agent orange» pendant la guerre du Vietnam, ainsi que pour son désherbant non sélectif à base de glyphosate, le Roundup, très discuté en Europe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.