A la peine en 2010, ABB renoue avec la croissance

TechnologiesL'année 2011 a souri au groupe électrotechnologique zurichois. Son chiffre d'affaires a progressé de 20% à 38 milliards, tandis que le bénéfice net s'est accru de 24%.

L'année 2011 a été faste pour le groupe technologique ABB.

L'année 2011 a été faste pour le groupe technologique ABB. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A la peine en 2010, ABB a renoué avec la croissance l’an passé, à la faveur notamment d’un bon dernier trimestre. Affichant un chiffre d’affaires record de 37,99 milliards de dollars, en hausse de 20%, le groupe électrotechnique zurichois a vu son bénéfice net s’envoler de 24% à 3,17 milliards.

Le résultat d’exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s’est quant à lui accru de 22% par rapport à 2010 à 4,7 milliards de dollars (4,35 milliards de francs), a annoncé jeudi le groupe établi à Zurich. Outre la bonne tenue des affaires, l’amélioration de la rentabilité reflète aussi des économies de 1,1 milliard de dollars. Le programme lancé à cet effet a lui coûté 160 millions de dollars.

Quant aux entrées de commandes, elles se sont elles aussi hissées à un niveau record, soit 40,21 milliards de dollars, en hausse de 23%. A fin décembre 2011, le carnet d’ordres se montait à 27,5 milliards de dollars, en progrès de 5%.

Pour mémoire, ABB avait encore souffert en 2010 du repli des commandes essuyé durant la récession, son bénéfice net annuel se contractant alors de 12% au regard de 2009 à 2,56 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires s’était lui replié moins fortement, soit de 1% à 31,59 milliards de dollars.

Demande solide

De manière générale, ABB a tiré profit d’une demande vigoureuse pour les solutions destinées à économiser l’énergie et celles visant à accroître la productivité dans l’industrie. Outre la bonne tenue de ses principaux marchés, à savoir les équipements électriques et les solutions d’automation, ABB a également bénéficié de l’apport des 11 acquisitions opérées l’an passé.

Le spécialiste de l’électrotechnique s’est ainsi notamment emparé du canadien Envitech, des australiens Mincom et Powercorp, du suédois Lorentzen & Wettre, du néerlandais Epyon ainsi que des sociétés suisses Trasfor et Newave Energy. Repris en janvier 2011 pour 4,2 milliards de dollars, le fabricant américain de moteurs électriques Baldor Electric a constitué la plus grosse opération.

Consolidée dans le groupe sur onze mois, la société d’outre- Atlantique a contribué au chiffre d’affaires à hauteur de 2 milliards de dollars. Sa part au résultat d’exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA), lequel s’est chiffré au total à 6,01 milliards de dollars (+25%), s’est montée à 390 millions de dollars.

A noter encore côté reprises qu’ABB a annoncé le mois passé vouloir acquérir l’entreprise américaine active dans les systèmes électriques à basse tension Thomas & Betts, une transaction se montant à 3,9 milliards de dollars. L’opération, qui nécessite l’approbation des actionnaires de Thomas & Betts et des autorités de régulation, devrait être bouclée au 2e trimestre.

Optimisme prudent

Sur le seul 4e trimestre 2011, le chiffre d’affaires s’est fixé à 10,16 milliards de dollars, soit 19% de plus qu’un an auparavant. Le bénéfice net s’est de son côté étoffé de 19% à 830 millions de dollars. Si les ventes ont légèrement dépassé les attentes des analystes, ABB a manqué leur objectif en matière de rentabilité.

Les actionnaires du groupe vont bénéficier de la bonne tenue des affaires, la direction leur proposant un dividende augmenté à 65 centimes par action, contre 60 centimes au titre de l’exercice 2010. Concernant l’année en cours, ABB évoque des perspectives favorables.

Toutefois, le groupe dit faire face actuellement à une forte pression sur ses marges. Mais le phénomène ne devrait pas se prolonger au-delà du premier trimestre. ABB, qui juge très difficile d’établir des prévisions au vu de la volatilité macroéconomique, continue de cibler un contrôle conséquent de ses coûts. (ats/nxp)

Créé: 16.02.2012, 08h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.