Le bénéfice de Roche bondit de 40%

PharmaLe groupe pharmaceutique bâlois Roche se porte bien au premier semestre 2013, grâce notamment à la demande soutenue des principaux anticancéreux du groupe.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe pharmaceutique bâlois Roche a vu son bénéfice bondir de 40% au premier semestre 2013 par rapport à la même période de l’année dernière, pour s’établir à 6,05 milliards de francs. Le chiffre d’affaires a, lui, progressé de 4% à 23,3 milliards de francs.

Ces bons résultats s’expliquent notamment par la demande soutenue des principaux anticancéreux du groupe, ainsi que des produits diagnostiques pour laboratoires cliniques, explique le géant bâlois dans son rapport semestriel publié jeudi.

«Nous continuerons de mettre l’accent sur l’innovation avec les 68 nouvelles entités moléculaires de notre pipeline pharmaceutique, ainsi que les 55 plateformes et tests diagnostiques clés en développement», a précisé le directeur général Severin Schwan.

Grâce à l’augmentation des ventes, le bénéfice d’exploitation du groupe, rapporté aux activités de base, a progressé de 10%, à 9,5 milliards de francs. Le chiffre d’affaires de la division Pharma a crû de 4% à 18,2 milliards de francs, tandis que celui de la division Diagnostics affiche une hausse de 2%, à 5,1 milliards.

La demande des trois principaux anticancéreux, à savoir MabThera, Avastin et Herceptin, est restée «forte» au premier semestre. Les ventes d’Avastin ont notamment bondi de 12%. Le portefeuille de produits contre le cancer du sein affiche également une belle croissance (+11%) après les lancements récents de Perjeta et Kadcyla.

Forte croissance aux Etats-Unis

Dans la division Pharma, les ventes à taux de change constants ont connu une forte croissance aux Etats-Unis (+10%), son plus grand marché. La hausse est de 11% dans les pays émergents (Brésil, Chine, Corée du Sud, Inde, Mexique, Russie et Turquie), grâce à une plus grande utilisation des principaux produits oncologiques et de Tamiflu. En Europe, les ventes restent timides avec une légère croissance de 1%, malgré une pression constante sur les prix. Le Japon a quant à lui progressé de 2%. En ce qui concerne le secteur Diagnostics, la croissance a été tirée par la région Asie-Pacifique (+10%) et l’Amérique latine (+11%).

Dans la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique, qui représente près de la moitié des ventes de la division, les revenus ont augmenté de 1%. Le Japon a enregistré une hausse de 1% et l’Amérique du Nord un recul de 1%.

Résultats conformes aux attentes

Les résultats communiqués sont conformes aux attentes des analystes interrogés par l’agence AWP. Ceux-ci tablaient sur un chiffre d’affaires de 23,28 milliards de francs, dont 18,2 milliards pour la division Pharma et 5,08 milliards pour la division Diagnostics.

Dans l’après-midi, l’action Roche à la Bourse suisse gagnait 1,50% à 236,9 francs. Dans le même temps, l’indice SMI évoluait en légère baisse.

Pour l’ensemble de l’année, Roche confirme ses prévisions. Le groupe espère voir ses ventes augmenter au même rythme qu’en 2012 et table sur une augmentation de son dividende.

Severin Schwan a par ailleurs indiqué, en conférence téléphonique, «que la priorité actuelle était accordée à la politique de versement du dividende et pas au rachat d’actions». Il a ainsi coupé court aux spéculations concernant l’éventuel lancement d’un programme de rachat d’actions.

Le patron de Roche a également confirmé l’objectif de désendettement du groupe, à 15% maximum d’ici à la fin de l’année. Fin juin, les charges fiscales et le versement du dividende avaient porté le taux d’endettement à 22,9%, contre 16% six mois plus tôt. (ats/nxp)

Créé: 25.07.2013, 09h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.