Passer au contenu principal

BNP Paribas prêt à couper un poste sur cinq en Suisse

Un licenciement collectif touchera jusqu’à 250 salariés de la banque française, avant tout à Genève.

Le siège du groupe BNP Paribas se trouve à Genève.
Le siège du groupe BNP Paribas se trouve à Genève.
LAURENT GILLIERON, Keystone

BNP Paribas restructure une nouvelle fois son antenne helvétique, dont l’essentiel des forces est à Genève. Cette fois il ne s’agit pas que d’un simple service, comme il y a deux ans. La grande banque française a annoncé jeudi soir jusqu’à 250 licenciements sur les deux ans à venir - soit 18% de ses effectifs - en invoquant pêle-mêle, les «taux négatifs» ou la «contraction des marges».

Contacté, l’immeuble des bords du Rhône ne précise pas quelles activités - entre de la gestion de fortune et le financement du commerce de matières premières notamment - seront le plus touchées. Cette dernière, longtemps le fleuron de la filiale, avait déjà été totalement remise à plat, après avoir valu au groupe une amende américaine de 9 milliards de dollars il y a cinq ans.

BNP Paribas (Suisse) SA compte 1400 employés, contre 1700 au début de la décennie. Ce licenciement collectif est l’un des plus importants dans la banque genevoise ces dix dernières années, un banquier local parlant d’un «véritable choc». En 2015, l’antenne de gestion de fortune de HSBC, avait licencié près de 260 personnes.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.