Passer au contenu principal

«C'est le silence radio depuis les Etats-Unis»

La Banque cantonale de Zurich n'a plus de nouvelle du Département de justice américain et ne connaît toujours pas le montant de son amende.

Martin Scholl, directeur de la Banque cantonale de Zurich, la 4e plus importante banque de Suisse, «n'a plus de contact avec le Département de Justice américain depuis des mois»
Martin Scholl, directeur de la Banque cantonale de Zurich, la 4e plus importante banque de Suisse, «n'a plus de contact avec le Département de Justice américain depuis des mois»
Steffen Schmidt, Keystone

«C'est le silence radio de la part du DoJ (U.S. Department of Justice), nous n'avons plus de contact avec eux depuis des mois, et nous continuons à coopérer», a dit en fin de matinée vendredi Martin Scholl, le directeur de la Banque cantonale de Zurich (BCZ), lors de la conférence de bilan sur les résultats annuels de l'établissement bancaire, le 4e plus important de Suisse derrière UBS, Credit Suisse et Raiffeisen.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.