Carlos Ghosn reprend en main Renault

Industrie automobileLe PDG de Renault, Carlos Ghosn, a présenté un projet de réorganisation du constructeur automobile français qui conforte son emprise sur le groupe, après l'éviction de son numéro deux Carlos Tavares.

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, conforte son emprise sur le groupe.

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, conforte son emprise sur le groupe. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les anciennes responsabilités de Carlos Tavares, numéro deux de Renault qui était directeur général délégué aux opérations, seront éclatées entre deux nouvelles directions, l'une déléguée à la compétitivité et l'autre à la performance, selon un communiqué publié mardi, qui renforce encore un peu plus le pouvoir du PDG du groupe automobile Carlos Ghosn.

La première «regrouperait les directions existantes suivantes: design, produits/programmes, ingénierie, achats, fabrication, supply-chain, qualité et informatique», avec pour mission de développer la gamme de véhicules, de la rendre plus attractive en terme de prix, de réduire les coûts, d'accroître la qualité et la rentabilité des programmes.

La seconde serait chargée d'augmenter les parts de marché et la profitabilité des ventes et elle compterait «les régions Europe, Euromed-Afrique, Eurasie, Amériques, Asie-Pacifique, ainsi que la direction commerce et marketing», selon le communiqué lapidaire.

Sortie peu appréciée

«Cela veut dire concrètement que ces deux parties reporteront directement à Carlos Ghosn», a précisé une porte-parole. Ce plan, qui a été soumis lundi au conseil d'administration et à une centaine de dirigeants lors du séminaire de rentrée du groupe, sera présenté le 9 septembre en comité central d'entreprise.

Renault avait annoncé jeudi dernier le départ de Carlos Tavares, un peu plus de deux ans après son arrivée.

Ce dernier avait créé la surprise en confiant mi-août à l'agence financière Bloomberg que, faute d'espoir de succéder un jour à Carlos Ghosn, il visait plus haut ailleurs et lorgnait notamment sur les géants américains du secteur, une sortie peu appréciée par le PDG de Renault. (ats/nxp)

Créé: 03.09.2013, 14h03

Articles en relation

Renault-Nissan va se lancer dans le «low cost» en Inde

Industrie automobile Le groupe automobile Renault-Nissan va lancer un modèle à bas prix en Inde afin de conquérir le marché des «premières voitures» de la classe moyenne. Plus...

Les ventes mondiales de Renault sont en baisse

Industrie automobile Le groupe automobile composé de Renault, Dacia et Renault Samsung Motors a pâti au premier semestre de la déprime du marché européen. Plus...

Un salarié de Renault se suicide en dénonçant des «pressions»

France Un salarié de Renault s'est suicidé dans la nuit de dimanche à lundi sur son lieu de travail à l'usine de Cléon (Seine-Maritime), laissant une lettre dans laquelle il dénonce «pression» et «chantage» de la part du groupe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.