Le chiffre d'affaires d'UPC progresse

TélécommunicationsIl a progressé de 1,1% sur un an au deuxième trimestre, à 340 millions de francs. Dans le domaine de la téléphonie mobile, les ventes ont plus que quadruplé sur un an.

En termes de projets, le câblo-opérateur mise notamment sur une nouvelle chaîne de divertissement sportif.

En termes de projets, le câblo-opérateur mise notamment sur une nouvelle chaîne de divertissement sportif. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le câblo-opérateur UPC (anciennement Cablecom) a vu son chiffre d'affaires en Suisse progresser de 1,1% sur un an au deuxième trimestre, à 340 millions de francs. Le segment des entreprises (B2B) y a contribué à hauteur d'environ 11%.

Dans le domaine de la téléphonie mobile, les ventes ont plus que quadruplé sur un an, passant de 3,1 millions de francs à 12,7 millions, indique vendredi l'entreprise, qui déploie ses activités en Suisse et en Autriche.

Par nombre d'abonnements, la téléphonie mobile est la seule à avoir progressé par rapport au premier trimestre 2016, de 36,5%. La société basée à Wallisellen (ZH) compte désormais 56'000 abonnés dans ce secteur.

Dans la télévision numérique, qui constitue le coeur de métier d'UPC, le nombre d'abonnés a diminué de 1,1% d'un trimestre à l'autre, pour s'inscrire à 1,25 million. La téléphonie fixe n'a pratiquement pas bougé (-0,6% à 498'000), tout comme l'internet à large bande (-0,4% à 744'000).

En Autriche, UPC précise avoir réalisé un chiffre d'affaires en croissance de 3,4%. Pour mémoire, l'entité austro-suisse fait partie du mastodonte américano-britannique des télécommunications Liberty Global.

Poursuivre les investissements

Avec plus de 20'000 foyers connectés au cours du premier semestre en Suisse et en Autriche, le programme d'investissement Autostrada est conforme aux attentes, note UPC. Pour contrer la tendance négative dans la téléphonie fixe et internet en Suisse, la société souligne vouloir continuer à investir dans ses produits et sa zone de couverture.

En termes de projets, le câblo-opérateur mise notamment sur une nouvelle chaîne de divertissement sportif. Nommée MySports, elle sera disponible à partir de l'été 2017 dans tout le pays et en trois langues. Elle se concentrera dans un premier temps sur le hockey sur glace, dont les droits de diffusion ont été acquis récemment. (ats/nxp)

Créé: 05.08.2016, 11h47

Articles en relation

Teleclub aurait cédé les droits à Cablecom

Hockey sur glace Cablecom aurait acquis pour 30 millions les droits de la fédération suisse pour la saison 2017-18. Plus...

Un entrepreneur, taxé sans être client, fait plier UPC Cablecom

Télécommunications Le recours à un avocat a payé: un Pulliéran a réussi à se faire rembourser une facture indûment envoyée par l’opérateur. Plus...

La téléphonie mobile et fixe profite à UPC Cablecom

Télécommunications Le câblo-opérateur zurichois a vu son chiffre d'affaires gagner 3,4% au regard de 2014 à 1,34 milliard de francs. Plus...

UPC Cablecom devient tout simplement UPC

Télécommunications La filiale helvétique du mastodonte américano-britannique des télécommunications Liberty Global a pris la décision de raccourcir son nom. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.