Le chiffre d'affaires de Sunrise enregistre un repli

TélécomsA la faveur de la consolidation de Lebara et Ortel, Sunrise a quelque peu freiné le tassement de ses affaires après neuf mois en 2013.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le numéro deux suisse des télécommunications a ainsi vu ses revenus fléchir de 2,3% à 1,50 milliard de francs. Le résultat d'exploitation s'est lui contracté plus fortement.

Le résultat opérationnel avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) s'est inscrit à 462 millions de francs, 5,3% de moins que sur la période correspondante de l'an passé, indique jeudi Sunrise. L'EBITDA courant, soit hors effets uniques, a enregistré un repli de 1,7% à 471 millions.

Pour mémoire, l'opérateur établi à Zurich avait vu son chiffre d'affaires diminuer de 3,8% à 984 millions de francs au premier semestre, alors que l'EBITDA avait subi un tassement de 6,2% à 292 millions. Sunrise a continué de souffrir de l'offensive lancée par le numéro un Swisscom sur les tarifs de téléphonie mobile, ses revenus dans ce secteur ayant baissé après neuf mois de 32 millions ou 3,3% à 943 millions.

Mais l'érosion a aussi touché les services du réseau fixe, dont les recettes se sont repliées de 3,5% à 415 millions de francs. Une diminution que Sunrise attribue à la perte de clients et de la baisse continue des revenus dans la téléphonie fixe.

Offre de télévision appréciée

Les prestations liées à Internet ont en revanche rapporté plus d'argent à l'opérateur, le chiffre d'affaires s'étoffant entre janvier et fin septembre de 8,6% à 147 millions de francs. L'embellie reflète la croissance du nombre de clients pour Sunrise TV, l'offre de télévision numérique de l'entreprise, laquelle comptait à fin septembre 65'600 abonnés, 7500 de plus que trois mois auparavant.

Dans un contexte demeurant donc difficile, Sunrise a toutefois pu redresser la barre au 3e trimestre. De juillet à fin septembre, le chiffre d'afffaires a légèrement progressé, soit de 0,6% à 520 millions de francs. La performance apparaît aussi sous un jour meilleur côté rentabilité, l'EBITDA ayant lui diminué de 3,8% à 170 millions.

L'embellie reflète la première consolidation des prestataires de services prépayés pour les appels à l'étranger Lebara et Ortel, acquis durant l'été. Deux acquisitions qui ont contribué aux revenus à hauteur de 15 millions de francs. Leur contribution au résultat opérationnel s'est chiffrée à 3,7 millions.

Avec Ortel et Lebara, Sunrise a gagné 343'000 clients, portant le total de ses abonnés à 3,30 millions à fin septembre. Cité dans le communiqué, le patron de l'opérateur, Libor Voncina, a jugé la performance trimestrielle conforme aux attentes, compte tenu d'un environnement de marché exigeant et marqué par des baisses de prix considérables.

Perte nette après neuf mois

Sous pression, Sunrise n'en a pas moins continué d'investir dans l'amélioration de son réseau et de ses services à la clientèle. De janvier à fin septembre, l'opérateur a porté ses investissements à 177 millions de francs, un tiers de plus qu'un an auparavant. Cette année, il escompte investir entre 270 et 280 millions, essentiellement pour son infrastructure de téléphonie mobile.

Avec le lancement du réseau mobile de 4e génération (LTE) en juin, Sunrise doit notamment adapter des centaines d'antennes à la nouvelle technologie. Des mâts qui doivent ensuite être connectés au réseau de fibres optiques.

Des investissements en hausse qui ont toutefois pesé sur les comptes de Sunrise. Avec des amortissements en hausse de 94 millions de francs et un résultat d'exploitation en repli, l'opérateur zurichois a plongé dans le rouge.

Après neuf mois, la perte nette s'affiche à 70,6 millions de francs. Un an auparavant, Sunrise avait dégagé un bénéfice net de 36,3 millions. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2013, 11h12

Articles en relation

Sunrise renforce son service à la clientèle

Télécommunications Le numéro deux des télécommunications en Suisse a augmenté ces trois derniers mois le nombre de ses conseillers internes et externes de quelque 20%, à 1000 emplois temps plein. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.