En cinq ans d’existence, Innovaud a boosté plus de 1000 entreprises

Nouvelle économieL’entité chargée de la promotion de l’innovation dans le canton de Vaud à aidé ces sociétés à trouver 25 millions pour les propulser.

Technopôles, biopôles ou parcs de l’innovation qui poussent encore comme des champignons, comme ici à Epalinges.

Technopôles, biopôles ou parcs de l’innovation qui poussent encore comme des champignons, comme ici à Epalinges.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La nouvelle économie, dans le canton de Vaud, est montée en puissance à un rythme qu’on peine à imaginer. Pour s’en rendre compte, il faut se balader dans les divers technopôles, biopôles ou parcs de l’innovation qui poussent encore comme des champignons: la moitié des noms de sociétés affichés sur les bâtiments sont inconnus au bataillon de l’innovation. Preuve que les médias ont été lâchés par ces entrepreneurs lévriers. Les six technopôles vaudois recenseront bientôt, il est vrai, 500 entreprises! Innovaud, l’entité chargée de la promotion de l’innovation dans le canton de Vaud, qui fêtait récemment ses 5 ans, donne une idée de cette réalité. Les chiffres de son bilan sont éloquents. Durant cette période, elle a soutenu la création de 129 start-up, qui ont généré pour l’heure près de 330 emplois, a indiqué son président, Rémi Walbaum, lors d’une cérémonie d’anniversaire fin septembre à l’ECAL, à Renens.

Au total, Innovaud a accompagné 1033 entreprises – dont la moitié sont des PME –, principalement dans les sciences de la vie (33%), les technologies de l’information et de la communication (27%), l’industrie de précision (14%) et les cleantechs (15%). L’«Agence» de soutien à l’innovation, comme l’appelle son directeur, Patrick Barbey, se veut «le catalyseur entre la recherche appliquée et l’économie» grâce à un soutien financier de l’ordre de 25 millions de francs, montant global que les entreprises bénéficiaires se sont vu attribuer par diverses entités de l’État, en particulier la promotion économique, ou prêter par la Fondation pour l’innovation technologique (FIT) et ses différents partenaires économiques publics et privés. Rien que l’an dernier, 28 projets ont été soutenus par la FIT sous la forme de prêts et de bourses pour près de 6 millions de francs.

Durant ces cinq ans, les start-up vaudoises – souvent mises en lumière par ce parrainage, mais aussi les nombreux concours dédiés à l’innovation en Suisse – ont pu lever des fonds pour 1,2 milliard de francs de la part des investisseurs.

Depuis 2016, Innovaud a construit un second étage de la rampe de lancement des start-up fusées vaudoises: elle propose un soutien adapté aux besoins de celles qui sont en forte croissance, notamment d’emplois. Vingt-cinq jeunes entreprises ont été labellisées Scale Up Vaud; elles ont créé 1370 emplois, dont 1031 en Suisse.

Créé: 08.10.2018, 09h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...