La construction tourne avec un nombre record d’employés

Conjoncture Dans le canton de Vaud, malgré les craintes des entrepreneurs, la situation des affaires est restée bonne en 2019. Mais ils perçoivent un coup de frein.

Le secteur de la construction a vécu une belle année 2019, malgré les craintes des entrepreneurs. S'ils s'attendent à un certain ralentissement dans le logement, ils comptent encore avoir de belles années devant eux dans les infrastructures, à l'image du chantier du stade de la Tuilière à Lausanne.

Le secteur de la construction a vécu une belle année 2019, malgré les craintes des entrepreneurs. S'ils s'attendent à un certain ralentissement dans le logement, ils comptent encore avoir de belles années devant eux dans les infrastructures, à l'image du chantier du stade de la Tuilière à Lausanne. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les grues de chantiers tournent toujours à plein régime dans le canton de Vaud. Malgré les craintes exprimées par les entrepreneurs de la construction au fil de l’exercice 2019, «l’année s’est déroulée dans de très belles conditions, dans un climat social apaisé», relevait jeudi la Fédération vaudoise des entrepreneurs (FVE) lors du bilan de fin d’année de la Commission Conjoncture vaudoise. À ce jour, dit-elle, la situation des affaires est restée positive.

Les dépenses pour les travaux de construction (y compris les travaux d’entretien) dans le canton de Vaud – qui représentent près de 10% des investissements de l’ensemble de la Suisse – devraient encore dépasser les 6 milliards de francs cette année. L’emploi a sensiblement progressé dans ce secteur (comprenant gros et second œuvre, installations sanitaires, chauffage, installations électriques) puisque la FVE indique qu’il occupait 29'214 personnes fin octobre, soit 1118 de plus qu’un an auparavant. Un record depuis plus de dixans. Toutefois, modérait Frédéric Burnand, porte-parole de la FVE, «les perspectives d’engagement sont en légère baisse pour les mois à venir, d’abord parce que le pic semble avoir été atteint, mais aussi en raison de la saison hivernale et également du léger fléchissement craint pour les entrées de commandes des mois prochains».

Tassement attendu

Les entrepreneurs ressentent en effet actuellement une baisse dans ce registre des commandes par rapport à l’été dernier. Beaucoup s’attendent désormais à un tassement du nombre de nouvelles affaires. Et pourtant, le nombre de demandes de permis de construire dans le canton de Vaud reste élevé et stable comparé aux années précédentes, soit environ 1000 par trimestre (nouvelles constructions et rénovations/transformations), précise le responsable de la FVE qui en conclut que «les mois à venir devraient donc rester plutôt favorables pour le secteur».

Ne faut-il pas craindre une suroffre dans l’habitat, comme le laisse entrevoir la forte hausse de logements vacants, le taux de vacance se rapprochant du seuil d’équilibre (1,5%), niveau que certains voient arriver déjà l’an prochain en région lausannoise? Environ 5000 logements – neufs et transformations de bâtiments – seront construits cette année, répond Frédéric Burnand, ce qui est dans la moyenne de production de ces dernières années (4000 à 6000), cela correspond à l’évolution démographique du canton. Le taux de vacance va certes augmenter dit-il, mais celui-ci reste bas dans les régions urbaines.

Il rappelle que dans les années 2013-14, des politiques réclamaient la construction annuelle de 10'000 logements alors que son association patronale voulait limiter ce nombre entre 5000 et 6000 pour éviter une surcapacité et un brusque coup d’arrêt. Il est encore trop tôt pour savoir si le ralentissement qui se profile dans la branche se fera en douceur. Toujours-est-il que, selon le porte-parole de la FVE, malgré l’optimisme encore de mise pour 2020, on assiste déjà à des rapprochements d’entreprises.

Créé: 09.12.2019, 09h23

Articles en relation

Des maisons bâclées soulèvent la colère

Genève et La Côte Une pluie de critiques s’abat sur l’entreprise de construction Edifea, active entre Genève et Vaud. Face au «rafistolage», de nombreux propriétaires sont excédés. Plus...

«La baisse des loyers est bel et bien en cours»

Immobilier Selon les experts, l’amélioration est réelle pour les locataires. Surtout pour ceux qui ne déménagent pas. Plus...

Mini-apparts high-tech sur le marché romand

Immobilier Le nombre de personnes vivant seules augmente. Des sociétés proposent des solutions entre l’hôtellerie et le logement traditionnel. Plus...

Le marché immobilier dans la démesure des taux

Statistiques À en croire les chiffres officiels des logements vacants, on est très loin de la détente annoncée. Pourtant, des professionnels tirent la sonnette d’alarme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...