Passer au contenu principal

L’entrepreneure qui écoute les épicéas de résonance

Elle court, elle court, la directrice de JMC Lutherie qui se ressource dans la forêt du Risoud et qui vient de publier un livre.

Céline Renaud trouve son inspiration dans la forêt du Risoud, à l’écoute des vieux épicéas de résonance qui fournissent le bois d’harmonie.
Céline Renaud trouve son inspiration dans la forêt du Risoud, à l’écoute des vieux épicéas de résonance qui fournissent le bois d’harmonie.
Vanessa Cardoso

Parfois, elle s’assied au pied d’un arbre et prend une double respiration. La forêt du Risoud de son enfance est non seulement le lieu vivifiant où elle se ressource, mais aussi l’endroit idéal pour exprimer dans l’écriture ses réflexions et ses états d’âme d’entrepreneure, un terme auquel elle tient car plus adapté qu’«entrepreneuse» à sa volonté de reconnaissance. Directrice et cofondatrice de JMC Lutherie, une entreprise du Brassus qui fabrique des guitares, des enceintes audio et des supports sonores pour les montres à sonneries haut de gamme, Céline Renaud trouve son inspiration à l’écoute des vieux épicéas de résonance qui fournissent le bois d’harmonie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.