Une entreprise lémanique triomphe sur scène à Paris

Comédie musicaleAu Théâtre du Châtelet, Mori Piscines SA enchante un géant américain du divertissement.

Monsieur Norbert Mori, patron de Mori Piscines SA.

Monsieur Norbert Mori, patron de Mori Piscines SA. Image: Pierre Abensur

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mori Piscines SA vient de réussir une magnifique performance de diversification. Au Théâtre du Châtelet, à Paris, cette PME lémanique réussit en effet des effets spéciaux hydrauliques à couper le souffle.

Ses prouesses techniques transcendent les atouts de la comédie musicale Singin’ in the Rain, mise en scène par le Canadien Robert Carsen. Harvey Weinstein, patron du géant américain du divertissement Weinstein Live Entertainment, est lui-même tombé sous le charme des gouttes de pluie helvétiques: «Il s’agit d’une production spectaculaire, à la hauteur d’une des plus grandes œuvres du cinéma américain.»

Grand suspense

Du coup, Harvey Weinstein a signé un accord exclusif d’exploitation de la production de Singin’ in the Rain avec Jean-Luc Choplin, le directeur général du Châtelet depuis janvier 2004. «Du fait de ce contrat, un grand suspense commence désormais quant à l’implication de nos spécialistes dans la supervision des effets spéciaux hydrauliques. Aux Etats-Unis et dans le reste du monde», précise Norbert Mori, le patron de Mori Piscines SA.

Vu le potentiel de ses partenaires, les perspectives paraissent fort prometteuses. La version d’Un Américain à Paris, créée par le Châtelet, a déjà remporté quatre Tony Awards le 8 juin à New York: meilleure chorégraphie, meilleure orchestration, meilleurs décors et meilleur éclairage. Et ce spectacle devrait bientôt être présenté en Grande-Bretagne et au Japon.

Pour sa part, Weinstein Live Entertainment cartonne depuis quinze ans avec Mamma Mia, la comédie musicale de la Britannique Catherine Johnson, inspirée de chansons de l’ex-groupe pop suédois ABBA. A son palmarès de producteur à succès s’ajoutent des titres comme The Color Purple et Billy Elliot.

Mori Piscines SA, employeur d’une trentaine de collaborateurs, n’est pas encore une entreprise familière du monde du grand spectacle. Mais sans être tout à fait débutante non plus dans les arts de la scénographie. En 2004, l’ex-directeur technique du Grand Théâtre de Genève, Jacques Ayrault, avait déjà sollicité ses services pour un Tristan et Isolde présenté en février 2005 (et porté par une mise en scène mémorable d’Olivier Py).

Très active en Pays de Vaud

«La part des spectacles dans notre chiffre d’affaires reste limitée à environ 1%. Les enseignements techniques provenant de ces expériences s’avèrent néanmoins précieux. Nous espérons donc atteindre un 10% d’ici à dix ans», indique Norbert Mori.

Mori Piscines SA concentre donc toujours la majeure partie de ses activités dans la conception technique de piscines. «Avec des partenaires paysagistes, carreleurs, électriciens, plombiers et ventilistes, nous proposons aussi des piscines prêtes à plonger, le plus souvent destinées à des particuliers. Des architectes français et italiens nous mandatent aussi pour des objets relativement com plexes. Comme des piscines à miroirs ou à débordements», indique Norbert Mori.

Domiciliée à Genève, la société se révèle aussi très active dans le canton de Vaud. Ses experts ont ainsi conçu les piscines des «Voiles du Léman», un site de logements de luxe à Pully. Ou un bassin de copropriété dans l’ensemble d’immeubles de Chamblandes, à Lutry.

Créé: 23.12.2015, 19h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.