Ethos exige une révision du droit des actionnaires

SuisseLa fondation met en avant le cas du zougois Sika, actuellement engagé dans un bras de fer avec le français Saint-Gobain.

Dominique Biedermann souhaite l'introduction rapide de règles de bonne gouvernance dans la loi.

Dominique Biedermann souhaite l'introduction rapide de règles de bonne gouvernance dans la loi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président d'Ethos, Dominique Biedermann, critique le fait que la politique ait renvoyé la révision du droit des actionnaires aux calendes grecques. Une telle modification est nécessaire parce que de nombreuses entreprises suisses sont vendues à l'étranger.

Combien de sociétés suisses doivent tomber aux mains de groupes étrangers pour qu'une révision du droit des actionnaires devienne prioritaire, se demande Dominique Biedermann, président de la fondation dans une interview à la NZZ am Sonntag. Il s'agit ici de l'industrie suisse et des milliers d'emplois sont concernés.

Il y a de nombreuses raisons pour que des règles de bonne gouvernance soient introduites dans une loi, a ajouté Dominique Biedermann. De plus, il renchérit en déclarant qu'une révision aurait pu empêcher le cas Sika.

Un grand projet de réformes

Un bras de fer a lieu actuellement entre la direction du groupe zougois de spécialités chimiques et la famille fondatrice au sujet de la vente au groupe français Saint-Gobain. Le président d'Ethos a aussi mentionné les dernières cessions de groupes suisses importants tels que Gategroup au conglomérat chinois HNA ou celle de Syngenta à un autre conglomérat chinois, ChemChina.

Le Conseil fédéral a défini à fin décembre 2015 les grandes lignes de son projet de réforme du droit de la société anonyme. Il a reculé sur des points importants suite aux critiques émises lors de la consultation. Il n'entend par exemple pas aller aussi loin que prévu initialement pour les primes d'embauche et les indemnités découlant d'une prohibition de faire concurrence. Le projet sera soumis au Parlement d'ici à fin 2016. (ats/nxp)

Créé: 01.05.2016, 10h06

Articles en relation

Ethos sollicite la justice pour contrer Saint-Gobain

Multinationales «Le groupe français ne chercherait qu’à faire disparaître un concurrent», selon le président de la fondation genevoise. Plus...

La bataille Sika se poursuit en assemblée générale

Spécialités chimiques La holding SWH a vu ses droits de vote limités à 5% sur les points à l'ordre du jour, dans le but d'éviter une prise de contrôle par Saint-Gobain. Plus...

Le président d'Ethos veut plus de fonds propres

Banques De nouvelles règles de capitalisation pour les grandes banques sont nécessaires pour Dominique Biedermann. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.