Passer au contenu principal

PharmaLe fabricant de génériques Amneal intéresse Novartis

Les négociations sont en cours et le groupe bâlois pourrait ainsi renforcerait sa division Sandoz.

Le segment des médicaments génériques est en train de se redessiner et Novartis n'entend pas rester en rade.
Le segment des médicaments génériques est en train de se redessiner et Novartis n'entend pas rester en rade.
Keystone

Le géant pharmaceutique suisse Novartis serait en discussion pour racheter le fabricant américain de médicaments génériques Amneal Pharmaceuticals LLC, rapporte lundi l'agence Bloomberg, citant des sources proches du dossier sans toutefois les nommer.

Le groupe bâlois renforcerait ainsi sa division Sandoz, spécialisée sur les médicaments génériques et biosimilaires.

Novartis et Amneal pourraient trouver un accord prochainement, selon ces sources, qui ont toutefois précisé qu'aucune décision définitive n'a encore été prise et que les discussions pouvaient encore échouer.

Teva fait bouger les lignes

La valeur de la société retenue pourrait atteindre jusqu'à 8 milliards de dollars, selon deux sources évoquées par Bloomberg, celles-ci expliquant néanmoins que les négociations sont en cours.

Contacté par l'AFP, Novartis n'a pas commenter l'information.

A 11H23 GMT, Novartis cède 0,14% alors que le SMI, l'indice des valeurs phares de la Bourse suisse, s'apprécie de 0,45%.

Le segment des médicaments génériques est en train de se redessiner, notamment sous l'impulsion du groupe israélien Teva qui a finalisé en août l'acquisition de la branche de médicaments génériques de l'américain Allergan.

Teva, le numéro un mondial des médicaments génériques, avait déboursé 40 milliards de dollars sur cette opération qui doit lui permettre de conforter son assise.

Amneal, géant des génériques

Novartis, qui fabrique entre autres l'anticancéreux Glivec ou le Gilenya, un traitement contre la sclérose en plaques, est également actif sur le segment des médicaments génériques, ce qui lui fournit un filet de sécurité face à la vague d'expiration de brevets qui a secoué le secteur.

En 2015, les ventes de Sandoz se montaient à près de 9,2 milliards de dollars, ce qui représentait un peu plus de 18% du chiffre d'affaires du groupe sur ses activités conservées après un grand remaniement de son portefeuille de produits.

Basée à Bridgewater, dans le New Jersey, Amneal Pharmaceuticals, emploie quelque 4000 personnes, indique-t-elle sur son site.

Fondée en 2002, la société a grandi notamment par le biais d'acquisitions et revendique le titre de septième plus gros fabricant de médicaments génériques aux États-Unis en volume de prescriptions.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.