Fiat dans le viseur de la justice française

Dieselgate«D'éventuelles tromperies» sur les émissions polluantes de voitures du groupe Fiat Chrysler Automobile sont à l'étude.

Illustration.

Illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) a décidé de transmettre au Parquet de Paris les conclusions de son enquête concernant «d'éventuelles tromperies» sur les émissions polluantes de véhicules diesel du groupe Fiat Chrysler Automobile (FCA).

La DGCCRF s'est appuyée sur les résultats de tests menés sur des véhicules ainsi que «sur l'analyse de documents transmis par le constructeur», a précisé lundi soir le ministère français de l'Economie dans un communiqué. Il a remarqué qu'«il revenait maintenant à la Justice de donner les suites qu'elle jugerait nécessaires à ces manquements présumés».

Renault après Volskswagen

L'affaire découle du scandale des moteurs diesel truqués par le constructeur allemand Volkswagen pour les faire passer pour moins polluants qu'ils n'étaient, qui avait éclaté en septembre 2015 aux Etats-Unis. Le groupe avait alors avoué avoir truqué les logiciels gérant les moteurs de 11 millions de voitures diesel (dont 600'000 aux Etats-Unis), faussant ainsi le résultat des contrôles anti-pollution.

En France, la DGCCRF a transmis ses conclusions sur le groupe allemand à la justice, en février 2016, et celles concernant le constructeur français Renault en novembre dernier. Le Parquet de Paris a ouvert dans les deux cas des informations judiciaires pour tromperie.

Le constructeur français a assuré qu'il respecte «la législation française et européenne» et que ses véhicules «sont conformes aux normes en vigueur».

Logiciel dissimulé

Fiat-Chrysler, troisième constructeur outre-atlantique, est pour sa part accusé d'avoir violé la législation américaine sur la pollution en dissimulant l'existence d'un logiciel équipant plus de 100'000 véhicules diesel aux Etats-Unis.

Selon l'agence californienne de l'environnement (Carb), les véhicules équipés de ces «auxiliaires d'émission» rejettent un niveau «accru» d'oxyde d'azote (NOx), un gaz tenu pour responsable de nombreuses affections respiratoires. Fiat nie toute fraude et réfute tout parallèle avec son rival allemand.

L'entreprise aurait installé le logiciel incriminé sur des Jeep Grand Cherokee et des pick-up Dodge Ram 500, fabriqués entre 2014 et 2016. Selon l'agence environnementale américaine (EPA), FCA encourt des pénalités civiles pouvant aller jusqu'à 4,6 milliards de dollars. (ats/nxp)

Créé: 07.02.2017, 00h11

Articles en relation

Volkswagen va payer 1,2 milliard de plus

Etats-Unis Le constructeur règle ses soucis liés au dieselgate par tranche. Cette fois, les véhicules à moteur 3 litres sont concernés. Plus...

L'ex-patron de VW visé par la justice allemande

Dieselgate Le parquet de Brunswick a annoncé avoir étendu une enquête déjà en cours à Martin Winterkorn, soupçonné de fraude dans l'affaire des moteurs truqués. Plus...

Moteurs diesel truqués: et maintenant Renault

«Dieselgate» Le parquet a ordonné l'ouverture d'une information judiciaire pour «tromperie sur les qualités substantielles». Plus...

Le «dieselgate» n'entame pas l'appétit de Fiat Chrysler

Automobile Alors que le groupe est accusé d'avoir dissimulé l'existence d'un logiciel augmentant les émissions polluantes dans 104'000 de ses véhicules, son patron reste optimiste. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.