La forteresse Sicpa s’est entrouverte au public

MultinationalesLa société lausannoise a participé à la journée portes ouvertes des multinationales vaudoises.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi soir, l’opération séduction des multinationales s’est terminée en fanfare. Pour le final de ces journées portes ouvertes organisées par le Groupement des Entreprises multinationales (GEM), la discrète Sicpa accueillait en ses murs un public avide de comprendre ce que cette société fait au jour le jour et comment elle contribue à la réalisation des prochains billets de banque suisse et à la lutte contre la contrefaçon.

Présent à cette occasion, Philippe Amon, président et CEO de cette société privée lausannoise (dont la famille est propriétaire), a rappelé l’attachement de Sicpa au canton de Vaud où elle a ses racines. A elle seule, l’entreprise emploie mille personnes en Suisse (et 3000 dans le monde), dont plusieurs centaines au siège lausannois et à l’usine de Chavornay, le cœur industriel du groupe.

Ce site qui produit des solutions d’encre de sécurité pour billet de banques et qui peut être comparé à un Fort Knox imprenable, conserve ses portes closes. «Il s’agit de mesures évidentes de sécurité imposées par nos clients», dit-on chez Sicpa. Le groupe est en affaire avec les plus grandes banques centrales de la planète et contribue à la création de la majeure partie des devises du monde, dont les tant attendus prochains billets suisses.

Avant Sicpa, Merck Serono, Logitech et le roi mondial du verre O-I s’étaient pliés au même exercice d’accueil du public. Lors d’une de ces soirées, Philippe Leuba, conseiller d’Etat en charge de l’économie en a profité pour rappeler que «la force du canton est de bénéficier de cette diversification très forte de son tissu économique tant par la taille de ses entreprises (de la petite PME à la multinationale) que par les diverses branches industrielles concernées». Quant au GEM, il se déclare très satisfait de cette opération et devrait certainement retenter l’expérience en 2016, mais sur Genève cette fois.

Créé: 08.10.2015, 07h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.