Globus dégraisse, mais maintient 250 emplois à Lausanne

DistributionLa filiale de la Fédération des coopératives Migros prévoit d'ouvrir un nouveau magasin à La Côte fin février.

Les dégraissages chez Globus ont déjà commencé par des suppressions de postes en Argovie, indique Tom Winter, directeur général adjoint des magasins Globus.

Les dégraissages chez Globus ont déjà commencé par des suppressions de postes en Argovie, indique Tom Winter, directeur général adjoint des magasins Globus. Image: LUCIEN FORTUNATI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le numéro 2 de Grands Magasins Globus SA, Tom Winter, confirme la réduction de 10% des effectifs de son entreprise, en cinq ans, annoncée en mai. Sur 3600 employés actuellement. Le directeur général adjoint précise que les dégraissages ont déjà commencé au siège de l’entreprise, à Spreintenbach, en Argovie. Cette mesure avait été précédée de onze licenciements à Genève l’été dernier.

Tom Winter ne le cache pas: les temps sont durs pour les détaillants. Et nettement plus pour les grands magasins que pour les discounters et autres distributeurs en ligne. Les ventes du groupe Grands Magasins Globus SA viennent de chuter de 4,1% à deux reprises: de 2014 à 2015 et de 2015 à 2016. Les ventes de l’exercice en cours ne devraient pas trop mal se terminer avec 15% du chiffre d’affaires annuel réussis le mois prochain. Dans ce contexte délicat, Tom Winter se fixe un objectif prioritaire: accroître la profitabilité de l’entreprise. Du coup, des magasins vont fermer.

Le Globus Hommes de Fribourg fermera ainsi à la fin février. Les Vaudois peuvent en revanche se réjouir d’un nouveau magasin au centre commercial de Signy, dans le district de Nyon. Ce commerce permettra de créer huit nouveaux emplois à la fin février. Deux semaines plus tôt six nouveaux postes seront aussi créés du fait d’une opération similaire à Conthey, en Valais. «En tout, nous fermerons toutefois huit magasins existants l’an prochain, soit plus que le nombre de nos nouvelles ouvertures», prévient Tom Winter. Cette réduction du réseau de succursales sera favorisée par le maintien d’une enseigne unique, Globus, et l’abandon des deux autres: Schild et Globus Hommes.

Gros investissements à Lausanne
La filiale de la Fédération des coopératives Migros annonce en outre une reconduction des baux sur ses sites d’activités au centre de Genève et de Lausanne pour vingt ans. «De ce fait, quelque 500 postes devraient être assurés à long terme au bout du Léman et 250 dans le chef-lieu vaudois», indique le directeur général adjoint. D’importants investissements sont outre prévus dans les deux villes où d’importants travaux commenceront l’an prochain. A commencer par une rénovation complète du grand magasin de Lausanne et la transformation de la façade la rue du Marché, à Genève.

Dans la Cité de Calvin, Globus se pare en outre de nouveaux atours sur la rue du Rhône en inaugurant dans deux semaines son bar «Les aviateurs». Le détaillant exploitera cet établissement en coopération avec son partenaire locataire IWC (International Watch & Co AG), horloger schaffhousois appartenant depuis près de vingt ans au groupe genevois spécialisé dans les marques de luxe, Compagnie financière Richemont SA.

Aujourd’hui, Globus se trouve confronté à de grandes incertitudes et relève d’importants défis. «Le nombre de visiteurs dans nos magasins reste stable ou augmente. Simultanément les gens achètent moins. Mais arrêtons de ne parler que du business en ligne! Globus ne deviendra jamais un Ali Baba ou un Amazon», rappelle le directeur général adjoint. Le Bernois éprouve il est vrai une profonde affection pour le concept de grand magasin. A ce titre, il cite volontiers en référence des enseignes françaises comme Printemps ou Le Bon Marché.

Toute la branche souffre
Mais l’époque étant ce qu’elle est, Grands Magasins Globus SA doit consentir de gros efforts sur la Toile. En ce sens, le détaillant argovien manifeste de grosses ambitions, tout en reconnaissant que cela ne déclenchera pas une folle croissance à moyen terme. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 983 millions de francs au terme de l’exercice écoulé, dont 20 millions provenant des ventes on line. La firme prétend aujourd’hui multiplier par cinq ses recettes sur la Toile d’ici trois ans. Tous les détaillants helvétiques doivent il est vrai s’imposer d’énormes défis actuellement et développer des activités souvent complètement étrangères à leur cœur de métier.

Depuis 2010, le chiffre d’affaires de la branche oscille entre la baisse et la stagnation. En 2015, année commençant avec l’abandon du cours plancher de l’euro par rapport au franc à 1,20, le recul des ventes a atteint 2,2%. Puis 1,5% un an plus tard. L’exercice en cours s’annonce lui aussi difficile puisqu’une baisse des recettes de 0,3% a été observée au cours des cinq premiers mois, selon Thomas Hochreutener, directeur pour le secteur commercial à l’institut de recherche conjoncturelle nidwaldien GfK Switzerland AG. (24 heures)

Créé: 14.11.2017, 17h06

Articles en relation

Globus quitte l'Argovie pour Zurich

Commerce de détail Le groupe de grands magasins, propriété de Migros, poursuit sa réorganisation. Plus...

Licenciés, des ex-employés de Globus se rebiffent

Commerce Six collaborateurs de l’enseigne mis à la porte évoquent un climat délétère et une vingtaine de licenciements. Globus réplique. Plus...

Une trentaine de postes biffés chez Globus

Commerce de détail La filiale du groupe Migros continue sa restructuration mais sans licenciements. Plus...

Globus va supprimer quelque 80 postes

Commerce de détail Confrontée à une double crise, du textile et du commerce de détail, la filiale de Migros annonce la réorganisation de ses magasins de mode. Plus...

Recul du chiffre d'affaires de Globus en 2016

Suisse L'entreprise a enregistré une baisse de 5,4% sur un an. Les ventes en ligne, le tourisme d'achat et le franc fort ont pesé sur le bilan. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trois femmes avaient déjà mis en cause Donald Trump durant la campagne présidentielle. Elles se sont retrouvées sur un plateau de télévision pour réitérer leurs accusations. La Maison-Blanche a dénoncé des «histoires inventées»
(Image: Bénédicte) Plus...