Passer au contenu principal

Initiative 1:12Dans de grandes entreprises, les salaires sont stratosphériques

Les salaires de la direction dans les entreprises sont la première cible de l'initiative 1:12. Selon Travailsuisse, le rapport salarial de certains patrons de grandes entreprises avec leurs employés les moins rémunérés dépassent le rapport de 1:100 depuis 2006.

Depuis la fin de l'ère Ospel chez UBS, la rémunération la plus élevée n'est ni celle du directeur général ni celle du président. Carsten Kengeter, responsable de la banque d'investissement, a quitté le groupe au début de l'année. Il a reçu en tout 40 millions de francs pour ses cinq années passées chez UBS.
Depuis la fin de l'ère Ospel chez UBS, la rémunération la plus élevée n'est ni celle du directeur général ni celle du président. Carsten Kengeter, responsable de la banque d'investissement, a quitté le groupe au début de l'année. Il a reçu en tout 40 millions de francs pour ses cinq années passées chez UBS.
TA-Grafik/Travailsuisse
Brady Dougan a perçu en 2010 un bonus de 70 millions de francs pour un programme démarré en 2004.
Brady Dougan a perçu en 2010 un bonus de 70 millions de francs pour un programme démarré en 2004.
TA-Grafik/Travailsuisse
Peter Brabeck-Letmathe a occupé le poste de CEO (1997-2008) et reste président du Conseil d'administration (depuis 2005).
Peter Brabeck-Letmathe a occupé le poste de CEO (1997-2008) et reste président du Conseil d'administration (depuis 2005).
TA-Grafik/Travailsuisse
1 / 6

Les directeurs et les présidents des principaux groupes en Suisse le reconnaissent: certaines rémunérations en cours dans le passé ne sont actuellement plus possibles. Comme les dizaines de millions reçus en 2010 par Brady Dougan, directeur général de Credit Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.