Comment les grands patrons contournent Minder

RémunérationsLes conseils d'administration ne peuvent plus attribuer de parachutes dorés après l'initiative Minder mais ils ont déjà trouvé la parade: les clauses de non-concurrence.

Paul Bulcke chez Nestlé, Sergio Ermotti chez d'UBS ou Brady Dougan au Credit Suisse: tous pourraient prétendre à des clauses de non-concurrence en millions de francs.

Paul Bulcke chez Nestlé, Sergio Ermotti chez d'UBS ou Brady Dougan au Credit Suisse: tous pourraient prétendre à des clauses de non-concurrence en millions de francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'initiative Minder «contre les rémunérations abusives» a été approuvée par le peuple le 3 mars 2013. Il aura fallu à peine un an aux entreprises pour contourner l'interdiction des indemnités de départ. Les parachutes dorés ont désormais laissé la place aux clauses de non-concurrence.

C'est ce qui ressort d'un rapport de zRating, une société spécialisée dans les services aux actionnaires et l'analyse de gouvernance d'entreprise.

Le précédent Vasella

Comme le résume Gregor Greber, président du conseil d'administration de zRating, la spirale haussière des rémunérations du top management a été enrayée mais de nombreuses sociétés offrent désormais à leurs anciens dirigeants des clauses de non-concurrence.

Ces dernières prévoient parfois des versements de salaires pendants 48 mois dans les cas les plus extrêmes, s'étrangle le Blick. Pour Gregor Greber, il ne s'agit souvent que de «primes de départ déguisées».

Un des premiers à y avoir recours fut le très décrié Daniel Vasella chez Novartis. L'ex-président avait prévu de se faire verser 72 millions de francs, juste avant le vote sur l'initiative Minder. Il avait dû y renoncer devant le tollé suscité par cette annonce mais le mal était fait à moins de trois semaines de la votation.

Même Brady Dougan

Les autres valeurs vedettes de la Bourse suisse ne sont pas en reste, souligne zRating. Paul Bulcke, actuel administrateur-délégué de Nestlé, pourrait prétendre à 11,9 millions de francs pour une clause de non-concurrence de deux ans.

Quant à Sergio Ermotti, directeur général d'UBS, son dédommagement pourrait atteindre 10,7 millions de francs. Brady Dougan, dont on a tant parlé à la tête de Credit Suisse, pourrait recevoir 9,7 millions de francs. Dans ces deux cas, la clause de non-concurrence serait valable un an.

Aucune des entreprises n'a voulu commenter le rapport de zRating, se bornant à expliquer qu'il s'agissait de pratiques courantes dans leurs branches. (nxp)

Créé: 23.05.2014, 10h27

Articles en relation

Le patron du Credit Suisse a gagné près de 10 millions en 2013

Rémunération Brady Dougan a vu sa rémunération augmenter l'an dernier. Il a touché 9,8 millions de francs, soit 2 millions de plus qu'en 2012. Plus...

La CEO d'Alpiq a perçu 1,8 million en 2013

Energie La directrice générale du numéro un suisse de l'électricité Alpiq, Jasmin Staiblin, a perçu une rémunération totale de quelque 1,8 million de francs l'an passé. Ce montant comprend une prime d'entrée de 400'000 francs. Plus...

Le patron d'UBS a touché 10,7 millions en 2013

Bonus Sergio Ermotti a vu sa rémunération nettement augmenter l'an dernier. Il a perçu 10,7 millions de francs, contre 8,9 millions en 2012. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.