La grève des pilotes d'Air France a coûté 330 millions d'euros

Transports aériensAir France-KLM a dévoilé mercredi des résultats en forte baisse au troisième trimestre, conséquence surtout de 14 jours de grève de ses pilotes français .

La grève des pilotes d'Air France a cloué au sol de très nombreux appareils de la compagnie pendant 14 jours en septembre.

La grève des pilotes d'Air France a cloué au sol de très nombreux appareils de la compagnie pendant 14 jours en septembre. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe Air France-KLM est «résolu» à réduire encore ses coûts tout en adaptant ses investissements et actifs.

L'impact du conflit social de septembre impliquant une grande partie des pilotes d'Air France est estimé à 330 millions d'euros (398 millions de francs) sur le résultat d'exploitation. Ce dernier s'élève à 247 millions contre 641 un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a, lui, été réduit de 416 millions par la grève, à 6,69 milliards (-6,7%). Le résultat net a chuté de 32% à 100 millions, détaille le groupe aérien franco-néerlandais dans un communiqué publié le mercredi 29 octobre.

Air France-KLM, numéro 2 européen derrière l'allemand Lufthansa, souligne qu'à données comparables, c'est-à-dire à taux de change constants et hors impact de la grève, le chiffre d'affaires est quasiment stable (+0,2%) et le résultat d'exploitation ne diminue que de 18 millions. Cumulé sur neuf mois, le résultat d'exploitation augmente même de 267 millions.

«L'environnement du transport aérien n'a pas été simple»

Le directeur financier, Pierre-François Riolacci, relève également que pour le dixième trimestre d'affilée, le coût unitaire diminue (-1,2% hors grève, hors change et hors kérosène), preuve que le plan de restructuration Transform 2015, initié depuis janvier 2012, continue de produire ses effets.

Pour autant, outre la grève, le groupe pâtit d'un contexte difficile.

«L'économie de la zone euro n'a pas montré au cours du troisième trimestre les signes de vitalité que certains lui prêtaient en début d'année. Nous sommes toujours dans une économie +sluggish+ (molle)», a résumé Pierre-François Riolacci, lors d'une conférence téléphonique. pour le transport aérien avec des surcapacités sur certaines zones en particulier, sur l'Asie et, dans une moindre mesure, sur l'Amérique du Nord», poursuit-il. Ces surcapacités, liées à la concurrence, font pression sur les prix et donc sur les recettes unitaires.

Le directeur financier a prévenu que les effets de la grève allaient se poursuivre au dernier trimestre avec un retard des réservations.

Combiné à un marché qui «restera assez atone», le groupe rappelle qu'il prévoit un impact négatif de l'ordre de 500 millions d'euros sur l'excédent brut d'exploitation 2014, qui sera ainsi ramené dans une fourchette comprise entre 1,7 et 1,8 milliard d'euros.

«Le groupe est par ailleurs résolu, sans mettre en cause les fondements du plan Perform 2020 (plan de croissance), à limiter les conséquences de la grève et de la détérioration des recettes unitaires intervenues au cours de l'été, en adaptant les programmes d'investissement, en accélérant la réduction des coûts unitaires et en gérant de façon dynamique son portefeuille d'actifs», commente le groupe.

Pierre-François Riolacci a souligné que ces mesures porteraient sur 2015. Il a notamment cité la possibilité de céder des parts encore détenues dans Amadeus et la gestion fine de la flotte en fonction des capacités voire de transformer la commande d'Airbus A380 en A350, moins onéreux.

Dt/fka/az

(afp/nxp)

Créé: 29.10.2014, 07h44

Articles en relation

Air France prévoit un retour à la normale à partir de mardi

Conflit social Après quatorze jours de grève, le syndicat de pilotes majoritaire (SNPL) annonce la fin de la grève, malgré l'échec des discussions. Il s'agit de la plus longue de la compagnie. Plus...

Aucune sortie de grève en vue chez Air France

Aviation Le conflit n'est toujours pas résolu après treize jours de grève, ceci même avec l'intervention du premier ministre Manuel Vals. Les discussions sont suspendues. Plus...

Air France réclame une rapide sortie de la crise

Grève après le retrait du projet Transavia Europe, la direction d'Air France a proposé vendredi aux syndicats de pilotes un protocole «de sortie de crise» sur la base inchangée de son projet de développement de sa filiale à bas coûts Transavia France. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.