Implenia va participer à la réfection de l'A1

RoutesLe groupe de construction zurichois décroche un beau contrat de 85 millions de francs pour la réfection de l'autoroute entre Zurich-Est et Effretikon.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Implenia a décroché un important mandat de la part l'Office fédéral des routes (OFROU). Un consortium emmené par le groupe de construction zurichois a été choisi pour la réfection de l'A1 entre Zurich-Est et Effretikon (ZH). Le contrat représente un montant global de 85 millions de francs.

«En tant qu'entreprise chef de file, Implenia participe au consortium à hauteur de 60%», dont le deuxième partenaire est le st-gallois Cellere Bau, indique jeudi le numéro un suisse de la construction.

Ce contrat «montre qu'Implenia a pris les bonnes orientations dans le domaine de la construction routière et du génie civil», se félicite l'entreprise. Elle avait décidé au printemps dernier de rassembler sous un même toit ses compétences en Suisse en matière de construction routière, de rénovation et d'ouvrages d'art.

Réalisés sur un tronçon d'environ 11 kilomètres, les travaux se dérouleront pour l'essentiel entre avril prochain et l'été 2020. Réalisés en deux équipes, y compris le samedi, ils doivent entraver le moins possible la fluidité de la circulation.

Ils porteront notamment sur le remplacement du revêtement existant par un enrobé antibruit, ainsi que sur la rénovation des glissières de sécurité, des clôtures et des couches de fondation des bandes d'arrêt d'urgence. Deux ponts devront aussi être assainis. (ats/nxp)

Créé: 08.02.2018, 19h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...