Investor soutient ABB contre Cevian

Le principal actionnaire du groupe helvético-sudéois lui apporte ses voix dans son bras de fer avec l'actionnaire activiste.

Johan Forssell, le patron d'Investor AB, soutient la direction d'ABB.

Johan Forssell, le patron d'Investor AB, soutient la direction d'ABB. Image: Investor AB/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La société d'investissement suédoise Investor (famille Wallenberg) a annoncé vendredi un bénéfice élevé au troisième trimestre. Elle a réaffirmé son soutien à la direction du géant zurichois de l'électrotechnique ABB, dont Investor détient 10,5%, contre l'actionnaire activiste, Cevian.

Le bénéfice net a grimpé à 30,8 milliards de couronnes (3,4 milliards de francs), soit le plus élevé depuis début 2015, alors qu'un an auparavant Investor avait accusé une perte.

La mesure privilégiée par le groupe, sa valeur nette d'actifs, a progressé de 12% lors du trimestre, pour grimper à 290,7 milliards de couronnes au 30 septembre.

«La priorité est surtout de trouver le bon directeur général pour faire repartir l'entreprise. En attendant, le conseil d'administration soutient le directeur général par intérim d'Ericsson et son équipe», a commenté le patron d'Investor Johan Forssell dans le rapport trimestriel.

L'autre dossier chaud est celui d'ABB, confronté à la pression du fonds Cevian Capital, qui veut lui faire céder sa division Réseaux électriques. Investor estime, comme le directeur général du groupe zurichois, Ulrich Spiesshofer, que la structure actuelle du conglomérat reste la meilleure.

Besoin de continuité

«Dans une hypothèse de scission, nous ne croyons pas que les bénéfices éventuels suffiraient à compenser les désavantages et les coûts de la séparation. De plus, après deux décennies de changements importants en interne, nous pensons qu'ABB a besoin de continuité», a expliqué Johan Forssell.

La participation dans ABB (10,5% valant 53,2 milliards de couronnes) est la deuxième plus grosse d'Investor, devant celle dans le groupe d'outillage Atlas Copco (16,9% valant 44,8 milliards).

Coté en Bourse et contrôlé par la famille des Wallenberg, qui a bâti sa fortune dans la finance au XIXe siècle, Investor est une sorte de baromètre des grandes entreprises suédoises. (ats/nxp)

Créé: 21.10.2016, 11h18

Articles en relation

ABB cède ses activités dans les câbles

Electrotechnique Le géant zurichois se désengage des activités dans les câbles à haute tension pour un montant de 912 millions de francs. Plus...

ABB renforce sa division Réseaux électriques

Ingéniérie Le groupe helvético-suédois entend ainsi contrecarrer le fonds activiste Cevian Capital qui veut faire coter cette division. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.