Logitech a creusé sa perte nette

Matériel informatiqueLogitech a annoncé jeudi une perte nette de 228 millions de dollars au terme de l'exercice 2012/13, clos fin mars, contre un bénéfice net de 71 millions il y a un an.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chiffre d'affaires du fabricant vaudois de périphériques informatiques a reculé de 9,4% en un an, à 2,1 milliards de dollars.

Le résultat d'exploitation boucle sur un solde négatif de 252,4 millions de dollars alors qu'il y a un an, il présentait un solde positif de 72 millions. En douze mois, les dépenses d'exploitation ont augmenté de 36% à 959,7 millions de dollars.

Au niveau régional, hormis la région des pays d'Europe, du Moyen-Orient et ceux de l'Afrique, nos activités de détail commencent à se stabiliser, assure le patron de Logitech, Bracken Darrell, cité dans un communiqué.

Un environnement macro-économique difficile et la faiblesse du marché des PC «ont bloqué notre activité au quatrième trimestre», explique-t-il. Et de signaler une progression de 6% des ventes de souris et de claviers sur les marchés américains et asiatiques.

Logitech s'attend à un nouveau recul du chiffre d'affaires pour l'exercice 2014. Le groupe l'estime à environ 2 milliards de dollars. Il espère un résultat d'exploitation positif de 50 millions de dollars.

Programme d'économies

Engagé dans un programme d'économies, Logitech a annoncé début mars vouloir biffer 140 emplois, soit 5% de ses effectifs hors production directe. Le groupe, dont le siège principal est basé en Californie, avait déjà biffé l'an passé 450 emplois, dont 36 en Suisse.

Il veut par ailleurs réduire ses coûts de 16 à 18 millions de dollars pour l'exercice 2014. Un montant qui s'ajoute au programme d'économie de 80 millions de dollars lancé au printemps 2012.

Logitech est en train de revoir sa palette de produits et veut se séparer des télécommandes et des systèmes de surveillance vidéo. D'autres catégories d'articles passeront également à la trappe. La société entend mettre encore plus l'accent sur le marché porteur des smartphones et des tablettes.

Dans un entretien, Bracken Darrell a rappelé en mars que Logitech détenait plus de 300 millions de dollars en cash et n'avait aucune dette. De plus, l'entreprise dispose d'une ligne de crédit de 150 millions. (ats/nxp)

Créé: 25.04.2013, 06h20

Articles en relation

Logitech se cherche un nouveau chef des finances

Informatique Le fabricant vaudois de périphériques est à la recherche d'un nouveau responsable financier. Plus...

Logitech biffe 140 emplois

Informatique Le fabricant vaudois a annoncé vendredi la suppression de 5% de ses effectifs. Il compte augmenter de 16 à 18 millions de dollars ses objectifs de réduction de coûts. Plus...

Logitech présente des résultats «inacceptables»

Technologie Le groupe vaudois Logitech a annoncé une perte nette de 181,5 millions de francs au troisième trimestre de son exercice 2012/2013. Il avait dégagé un bénéfice net de 51 millions de francs le trimestre précédent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.