Manipulations des taux de change: HSBC vire un responsable

EnquêteLa banque britannique HSBC a remercié le responsable de courtage de devises pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Il ne s'agit pas du premier renvoi au sein d'HSBC, depuis l'affaire des taux de change.

Il ne s'agit pas du premier renvoi au sein d'HSBC, depuis l'affaire des taux de change. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une source au fait de la décision prise par HSBC de renvoyer son collaborateur a confié l'information mercredi 10 décembre. Ce départ «n'est pas étranger à l'enquête sur des soupçons de manipulation des taux de change».

«Il est parti», a dit la source en référence à Stuart Scott. Ce dernier n'était pas joignable au sein de la banque pour faire un commentaire. Une porte-parole de HSBC a refusé de réagir à l'information.

Le licenciement de Stuart Scott, rapporté en premier par le «Wall Street Journal», viendrait après le départ de deux courtiers basés à Londres, en octobre. Serge Sarramegna, chargé du «trading» de devises du G10, et Edward Pinto, qui s'occupait de monnaies scandinaves, ont été remerciés après avoir été suspendus en janvier.

HSBC s'est vue infliger en novembre une amende de 618 millions de dollars (600 millions de francs) dans le cadre de l'enquête sur les changes. D'autres banques ont écopé de sanctions similaires. (ats/nxp)

Créé: 10.12.2014, 13h43

Articles en relation

La filiale suisse d'HSBC reste dans le viseur des Etats-Unis

Conflit fiscal Visée par plusieurs enquêtes dans des affaires de fraude fiscale, HSBC a réglé un litige aux Etats-Unis. Mais sa filiale helvétique reste sous le coup d'une procédure menée par le Département de la justice (DoJ) américain. Plus...

HSBC (Suisse) inculpée pour fraude fiscale et blanchiment

Belgique Private Bank, la filiale suisse de la banque britannique, a été inculpée en Belgique pour fraude fiscale grave et organisée et blanchiment, a indiqué lundi la justice belge. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.