Passer au contenu principal

Manipulations des taux de change: HSBC vire un responsable

La banque britannique HSBC a remercié le responsable de courtage de devises pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Il ne s'agit pas du premier renvoi au sein d'HSBC, depuis l'affaire des taux de change.
Il ne s'agit pas du premier renvoi au sein d'HSBC, depuis l'affaire des taux de change.
Keystone

Une source au fait de la décision prise par HSBC de renvoyer son collaborateur a confié l'information mercredi 10 décembre. Ce départ «n'est pas étranger à l'enquête sur des soupçons de manipulation des taux de change».

«Il est parti», a dit la source en référence à Stuart Scott. Ce dernier n'était pas joignable au sein de la banque pour faire un commentaire. Une porte-parole de HSBC a refusé de réagir à l'information.

Le licenciement de Stuart Scott, rapporté en premier par le «Wall Street Journal», viendrait après le départ de deux courtiers basés à Londres, en octobre. Serge Sarramegna, chargé du «trading» de devises du G10, et Edward Pinto, qui s'occupait de monnaies scandinaves, ont été remerciés après avoir été suspendus en janvier.

HSBC s'est vue infliger en novembre une amende de 618 millions de dollars (600 millions de francs) dans le cadre de l'enquête sur les changes. D'autres banques ont écopé de sanctions similaires.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.