Microsoft, porté par le cloud au 2e trimestre

InformatiqueLe groupe doit la bonne santé de son bénéfice trimestriel au succès d'Azure, sa plateforme de stockage de données.

Image prétexte.

Image prétexte. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe informatique américain Microsoft a annoncé jeudi un bénéfice trimestriel en hausse de 3,6%, porté par une forte demande pour Azure, sa plate-forme de stockage de données. L'action a immédiatement progressé, prenant 0,5% à 64,60 dollars dans les transactions électroniques à Wall Street.

Microsoft a fait état d'un bénéfice net de 5,20 milliards de dollars (5,2 milliards de francs) pour son deuxième trimestre, clos le 31 décembre, soit 66 cents par action, contre 5,02 milliards (62 cents/action) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 83 cents, quatre cents de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires ajusté a atteint 26,07 milliards, contre 25,51 milliards un an plus tôt, dépassant lui aussi le consensus qui était à 25,30 milliards.

La division «Intelligent Cloud», qui comprend Azure, a vu son chiffre d'affaires progresser de 8% à 6,9 milliards de dollars, alors que les analystes attendaient en moyenne 6,73 milliards selon la firme de recherche FactSet StreetAccount.

Bond des ventes d'Azure

Les ventes d'Azure, que les entreprises utilisent pour héberger leurs sites Internet, applications ou données, ont bondi de 93% sur un an après avoir plus que doublé au trimestre précédent. La plate-forme Azure, symbole du virage vers le «cloud» entrepris par le nouveau directeur général Satya Nadella après sa nomination en 2014, fait de Microsoft un concurrent direct d'Amazon, de Google (groupe Alphabet ), d'IBM et d'Oracle, qui offrent des services équivalents.

Microsoft ne communique pas le chiffre d'affaires global d'Azure. La plate-forme AWS d'Amazon, principal concurrent d'Azure, a vu ses ventes augmenter de 55% à 3,23 milliards de dollars lors du dernier trimestre. Le chiffre d'affaires de la division «Personal Computing», qui regroupe les logiciels Windows, a reculé de 5% à 11,8 milliards de dollars.

Les ventes mondiales d'ordinateurs, en baisse depuis 2012, ont reculé de 5,7% en 2016, selon la firme de recherche IDC. Le marché montre toutefois des signes de stabilisation. Le réseau social Linkedin, dont le rachat pour 26,2 milliards de dollars - la plus importante acquisition de l'histoire de Microsoft - a été bouclé le mois dernier, a contribué à hauteur de 228 millions au chiffre d'affaires. LinkedIn a accusé une perte de 100 millions de dollars, l'équivalent d'un cent par action. (ats/nxp)

Créé: 27.01.2017, 02h17

Articles en relation

Données à l'étranger: la justice soutient Microsoft

Informatique Microsoft refuse d'exécuter un mandat américain exigeant le transfert de données stockées dans un serveur en Europe. Plus...

Windows 10 sera plus transparent

Suisse Microsoft a accepté les recommandations du préposé fédéral à la protection des données. Ces changements vont se faire au niveau mondial. Plus...

Les données transférées aux USA mieux protégées

Suisse Des entreprises américaines certifiées, comme Microsoft ou Apple, s'engagent à une protection suffisante des données. Plus...

Microsoft recevra 4,9 millions de dédommagement

France La justice a condamné cinq personnes, mercredi, pour avoir revendu du matériel d'occasion. Plus...

Rachat de LinkedIn par Microsoft avalisé

Internet La Commission européenne a néanmoins apposé des conditions à ce rachat, notamment sur la concurrence. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.