Microsoft rachète LinkedIn pour 26,2 milliards

Etats-UnisLe groupe de Redmond propose un prix de 196 dollars par action, et gardera en place la direction du réseau social professionnel.

Le siège de LinkedIn se trouve à Mountain View, Californie.

Le siège de LinkedIn se trouve à Mountain View, Californie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant de l'informatique Microsoft va acquérir le réseau social professionnel LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars, ont annoncé les deux groupes lundi.

LinkedIn conservera son indépendance et son dirigeant actuel, Jeff Weiner, précise leur communiqué commun. LinkedIn, créé en 2003, revendique 433 millions de membres dans le monde. La transaction se fera pour 196 dollars par action LinkedIn.

Le titre décollait de 47,92% à 193,90 dollars à 13h30 GMT à l'ouverture de la séance à Wall Street. Les actions Microsoft baissaient pour leur part de 3,75% à 49,55 dollars.

Des synergies avec Microsoft 365

«LinkedIn a développé une extraordinaire entreprise pour connecter les professionnels du monde entier», a affirmé le PDG de Microsoft, Satya Nadella, cité dans le communiqué, en soulignant que le but était de créer des synergies notamment avec Microsoft 365, le logiciel du groupe dans le domaine de l'informatique dématérialisée (cloud) avec lequel il cherche à faire concurrence à Google.

Les deux groupes ont indiqué que la transaction, qui a reçu l'assentiment du fondateur et principal actionnaire de LinkedIn Reid Hoffman, devrait être finalisée d'ici la fin de l'année après accord des autorités de la concurrence.

M. Nadella a indiqué qu'il s'agissait de la plus grosse acquisition pour le groupe fondé par Bill Gates depuis qu'il en avait pris la direction début 2014.

Concurrencer Google et Facebook

Microsoft avait subi un échec cuisant en rachetant en 2013 les téléphones du finlandais Nokia pour faire concurrence à Google et à Apple sur les marchés des smartphones. Cette opération s'était traduite deux ans plus tard par de lourdes pertes pour Microsoft qui vient de mettre fin à ses relations avec le groupe finlandais.

En acquérant LinkedIn, Microsoft cherche non seulement à faire concurrence à Google mais également à Facebook qui s'adresse lui davantage aux particuliers.

Le groupe de Redmond (Washington, nord-ouest) domine le marché des systèmes opérationnels (OS) pour ordinateurs et tente depuis plusieurs années de se diversifier pour s'orienter davantage vers l'informatique dématérialisée et la réalité augmentée et virtuelle (HoloLens). (afp/nxp)

Créé: 13.06.2016, 15h43

Articles en relation

Microsoft va biffer 1850 emplois

Technologies Le géant américain de l'informatique supprime des centaines d'emplois dans sa division de fabrication de téléphones portables intelligents. Plus...

Débat sur le terrorisme numérique avec Microsoft

Nations unies Le géant informatique a été invité par le Conseil de sécurité la semaine prochaine. Plus...

Bruxelles suit de près les géants high-tech

Enquêtes Google, Amazon, Microsoft, Apple et Intel sont plus que jamais dans le collimateur de la Commission européenne. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.