Passer au contenu principal

Etats-UnisMicrosoft veut embaucher des autistes

Microsoft a lancé un programme pilote en vue d'embaucher des personnes autistes. Vice-présidente du géant informatique américain et maman d'un enfant autiste, Mary Ellen Smith est très impliquée dans la démarche.

ARCHIVES, Keystone

Mary Ellen Smith, vice-présidente de Microsoft et maman d'un enfant autiste, évoque «un réservoir de talent» et de forces dont Microsoft a besoin.

«Chaque individu est différent, certains ont une capacité incroyable à retenir des informations, réfléchissent à un niveau (élevé) de détail et de profondeur, ou excellent en mathématiques ou en programmation informatique», a expliqué Mary Ellen Smith la semaine dernière sur le blog officiel du groupe.

Le programme pilote vise à recruter des autistes pour des emplois à plein temps à Redmond (Etat de Washington), siège du groupe informatique au nord-ouest des Etats-Unis.

Un «avantage concurrentiel»

Il est réalisé en partenariat avec Specialisterne, un réseau d'entreprises d'origine danoise «utilisant les caractéristiques des personnes autistes comme un avantage concurrentiel» et les aidant à trouver un emploi, selon son site internet.

La majorité des salariés de Specialisterne ont été diagnostiqués comme autistes, à un stade ou un autre. Tous travaillent comme consultants pour des entreprises privées avec des tâches comme le test de logiciels, la programmation ou la validation de données, détaille encore le site.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.