MSC figure parmi les dix plus gros émetteurs de CO2 en Europe

Étude européenneL'entreprise italo-suisse de transport maritime, basée à Genève depuis 1978, émet autant de gaz à effet de serre que 5,5 millions d'automobiles.

Pour la première fois, les émissions de C02 du transport maritime dépassent les rejets des automobiles durant la même période (chiffres: 2018).

Pour la première fois, les émissions de C02 du transport maritime dépassent les rejets des automobiles durant la même période (chiffres: 2018). Image: Rob / Pxhere

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La société italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC), dont le siège est à Genève, figure parmi les dix plus gros émetteurs de gaz carbonique en Europe, classé à la 8e place entre deux centrales thermiques à charbon d'Allemagne. MSC est également la compagnie de transport maritime la plus polluante au sein de l'Union européenne.

Dans une étude de l'ONG Transport et environnement, publiée le 6 décembre, qui quantifie pour la première fois les émissions de C02 du transport maritime (données transmises pour 2018), celles-ci dépassent les rejets des automobiles durant la même période. Les 362 plus gros porte-conteneurs de MSC, la deuxième plus importante compagnie maritime au monde, émettent 11 millions de tonnes de CO2, soit l'équivalent des gaz émis par 5,5 millions de voitures.

«L'UE n'oblige aucunement les compagnies de transport maritime, ni d'ailleurs, celles du transport aérien, à réduire leurs émissions»

Au total, le transport maritime dégage dans l'atmosphère 139 millions de tonnes de C02. Or, «l'UE n'oblige aucunement les compagnies de transport maritime, ni d'ailleurs, celles du transport aérien, à réduire leurs émissions», écrit le site internet voxeurop.eu, créé par des journalistes spécialistes des questions européennes. MSC, Marsk, CMa et CGM, les quatre géants du transport de conteneurs en Europe représentent la moitié des émissions globales du fret. Le site souligne également que les navires à passagers polluent cinq fois plus que le transport de voyageurs par la route. Cependant, c'est bien le transport de marchandises en conteneurs qui produit 80% des émissions.

Le site européen, qui a travaillé en partenariat avec The European Data Journalism Network, ajoute que «le transport maritime nage à contre-courant en matière de lutte contre le réchauffement climatique en raison d'incohérences réglementaires. En effet, l'UE accorde à ce secteur des avantages fiscaux à hauteur de 24 milliards d'euros par an pour les combustibles fossiles» sans l'inclure dans le système d'échange de quotas d'émissions, limitant les émissions des entreprises les plus polluantes. L'UE n 'a jamais réussi à contraindre ces entreprises, y compris lors de négociations au sein de l'Organisation maritime internationale. «La nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a annoncé vouloir y remédier. Tout reste à prouver», conclut Voxeurop.

Créé: 10.12.2019, 18h20

Articles en relation

Le container connecté né à l’EPFL qui révolutionne le fret maritime

Transport de marchandises Aeler Technologies va lancer l’an prochain son nouveau container en matériaux composites, plus léger et solide, qui garantit une meilleure traçabilité des marchandises. Plus...

Les compagnies du Golfe règnent sur le fret aérien

Genève Aéroport Emirates, Etihad et Qatar Airways accaparent la moitié des cargaisons à Cointrin. Reportage dans le centre de fret de l’aéroport, discret mais toujours plus important. Plus...

Genève renforce son pôle maritime

Multinationales Le géant américain Cargill transfère une équipe de Londres en direction des bords du Léman. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...