Nissan rappelle près d'un million de véhicules

Amérique du NordLe constructeur automobile japonais a annoncé mercredi qu'il allait rappeler près d'un million de véhicules en Amérique du Nord pour un problème de logiciel risquant de désactiver les airbags.

Nissan rappelle 1 million de véhicules en Amérique du Nord.

Nissan rappelle 1 million de véhicules en Amérique du Nord. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Près d'un million de voitures Nissan vont être rappelées en Amérique du Nord.

Les modèles concernés, dont la nouvelle génération de sa berline Altima, ont été fabriqués entre 2013 et 2014, précise Nissan, allié depuis 1999 au français Renault, dans une lettre adressée à l'Agence américaine de la sécurité routière (NHTSA).

Nissan n'indique pas dans ce courrier s'il lui a été signalé des accidents ou des incidents impliquant ces voitures.

Dans les véhicules affectés, le logiciel d'activation des airbags «peut de manière incorrecte juger que le siège passager est vide, alors qu'il est occupé par un adulte», avertit Nissan. Or si ce logiciel ne détecte pas la présence d'un adulte sur le siège passager, l'airbag avant passager risque de ne pas se déployer en cas d'accident, ajoute le constructeur automobile, précisant que le risque d'accident grave augmente dans ce cas.

Triple enquête chez GM

Ce rappel massif intervient au moment où le premier constructeur américain General Motors est l'objet d'une triple enquête des autorités américaines sur le rappel jugé tardif de 1,6 million de véhicules aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada pour un défaut lié à la clef de contact de certains de ses véhicules. Ce problème serait associé à une trentaine d'accidents ayant causé 12 morts. (afp/nxp)

Créé: 26.03.2014, 14h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.