Passer au contenu principal

La nouvelle flotte dope le bénéfice de Swiss

La compagnie aérienne, mise à rude épreuve l'an dernier avec le franc fort et les attaques terroristes, se redresse.

Swiss maintient ses prévisions de croissance.
Swiss maintient ses prévisions de croissance.
Archives/photo d'illustration, Keystone

Swiss International Air Lines a vu son bénéfice d'exploitation croître sur un an de 67% à 37 millions de francs au 1er trimestre 2017. La compagnie aérienne à croix blanche a enregistré une hausse de 2% de son chiffre d'affaires à 1,09 milliard.

Swiss se réjouit de ce résultat, même si le premier trimestre reste traditionnellement faible, a déclaré Thomas Klühr, directeur général, cité dans le communiqué diffusé jeudi. Les effets positifs de la modernisation de «notre flotte» y ont contribué, précise-t-il.

Pour les long-courriers, la compagnie, en mains du groupe allemand Lufthansa, a mis en service en 2016 des Boeing 777 en remplacement d'une partie des Airbus A340. Actuellement, la compagnie compte huit appareils de ce type.

Remplissage en hausse

Pour les court et moyen-courriers, l'entreprise a mis en service l'an dernier des Bombardier C, dont sept appareils sont actuellement exploités.

Swiss note que le coefficient de remplissage des avions a également progressé au 1er trimestre. Il a augmenté de 1,7 point à 77,6%.

Pour l'ensemble du groupe allemand, Lufthansa a annoncé avoir creusé sa perte nette au premier trimestre, à 68 millions d'euros (73 millions de francs). Mais il est repassé dans le vert au niveau opérationnel, avec un bénéfice ajusté avant impôts et intérêts de 25 millions d'euros (27,1 millions de francs).

Bénéfice plus bas attendu

En raison de l'environnement de marché qui reste compliqué, Swiss maintient ses prévisions pour l'ensemble de l'année. L'entreprise s'attend à un résultat opérationnel (EBIT) légèrement plus bas qu'en 2016. Il s'était monté à 429 millions de francs l'an dernier.

La compagnie va toutefois poursuivre ses investissements au sol et dans les airs. Le premier Bombardier CS100 est stationné à Genève-Cointrin. Le premier CS300 arrivera durant le mois de mai. D'ici à fin 2018, huit appareils de type Bombardier seront basés à Genève et l'ensemble de la flotte au départ de Cointrin consistera en des avions Bombardier C.

Swiss relie depuis Zurich et Genève plus de 100 destinations dans 43 pays avec une flotte de 91 appareils. La compagnie transporte annuellement environ 16,5 millions de passagers. Elle emploie plus de 9000 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 4,8 milliards de francs en 2016.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.