Novartis affiche un bénéfice en net repli

PharmaLe chiffre d'affaires du groupe bâlois a diminué de 1% à 11,54 milliards de dollars au premier trimestre alors que son bénéfice a reculé de 17%.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Novartis a vu sa rentabilité se détériorer au premier trimestre 2017 sous l'impact de la concurrence des génériques et d'une hausse des investissements. Le groupe pharmaceutique bâlois a enregistré un bénéfice net de 1,67 milliard de dollars, en baisse de 17% sur un an.

Le résultat opérationnel s'est lui contracté de 22% à 1,92 milliard de dollars, a indiqué mardi Novartis. Outre l'érosion due aux génériques, les dépenses liées à la relance de la filiale de produits ophtalmologiques Alcon et à la commercialisation du traitement de l'insuffisance cardiaque Entresto ont pesé sur les résultats.

Le chiffre d'affaires trimestriel a lui diminué de 1% à 11,54 milliards de dollars (11,38 milliards de francs). A taux de change constants, les ventes affichent toutefois une hausse de 2%.

La croissance en volume de 7 points de pourcentage a été en partie contrebalancée par l'effet négatif de la concurrence des génériques (-3 points de pourcentage) et des prix (-2 points), explique Novartis dans son communiqué. Toutes les divisions ont affiché une progression à taux de change constants.

Année de transition

Le directeur général Joe Jimenez a présenté l'exercice 2017 comme une nouvelle année de transition. Le premier trimestre a été marqué par les investissements engagés pour interrompre la baisse des ventes d'Alcon et pour lancer celles d'Entresto tout en absorbant le recul du chiffre d'affaires du Glivec, un traitement contre le cancer dont le brevet a expiré.

«Novartis a de nouveau réalisé une performance solide au premier trimestre», a commenté l'Américain, cité dans le communiqué. Le patron du géant rhénan compte sur de nouveaux médicaments, dont le traitement du cancer du sein Kisqali, Cosentyx contre le psoriasis et Entresto pour relancer la croissance de Novartis en 2018.

Malgré une performance mitigée, Joe Jimenez ne voit pas de raison de s'inquiéter. Les investissements qui pèsent actuellement devraient commencer à porter leurs fruits dès la deuxième moitié d'année, a-t-il affirmé en conférence téléphonique. «Particulièrement à partir du quatrième trimestre 2017, où la comparaison des chiffres sera plus aisée».

Alcon déficitaire

Dans le détail, la division Innovative Medicines a enregistré un chiffre d'affaires stable à 7,69 milliards de dollars. Les recettes ont progressé de 2% à taux de change constants. La division des génériques Sandoz a vu son chiffre d'affaires reculer de 1% à 2,43 milliards. Hors effets de change, les ventes augmentent de 1%.

De son côté, la division en difficulté Alcon a réalisé des ventes de 1,42 milliard de dollars. Les revenus ont baissé de 1% en dollars, mais ont progressé de 1% à taux de change constants.

L'unité reste déficitaire. Alcon a accusé une perte opérationnelle de 43 millions de dollars, contre un résultat positif de 31 millions un an plus tôt. Novartis veut transformer Alcon en une société «agile». Le groupe a poursuivi l'exécution de son plan de croissance en prenant des mesures pour accélérer l'innovation et les ventes de la division.

Prévisions confirmées

Novartis avait annoncé en janvier procéder à un «examen stratégique» d'Alcon. Le groupe envisage aussi bien de conserver la division que de s'en séparer par une scission ou une introduction en Bourse. Une décision sera prise d'ici à la fin de l'année.

Le groupe a confirmé ses prévisions présentées début 2017. La direction de Novartis table sur un chiffre d'affaires net à taux de change constants globalement similaire à celui de l'exercice précédent. Quant au résultat opérationnel de base (core), il devrait être stable ou reculer d'un taux bas à un chiffre.

L'action Novartis a ouvert dans le vert mardi à la Bourse suisse. Les premiers commentaires parlent de chiffres «clairement en ligne» avec les attentes et sans surprise. (ats/nxp)

Créé: 25.04.2017, 07h17

Articles en relation

Novartis s’accroche toujours au Glivec

Pharmacie L’entreprise a saisi les tribunaux pour empêcher la réduction du prix de son anticancéreux. Plus...

Novartis visé par une enquête en Grèce

Corruption Une enquête a été ouverte sur des faits de corruption dans le domaine de la santé en Grèce. Le géant bâlois est impliqué dans le scandale. Plus...

Le patron de Novartis rencontre Donald Trump

Etats-Unis Le président américain a critiqué les prix «élevés» des médicaments, ce qui avait fait réagir Joe Jimenez. Plus...

Les génériques ont pesé sur Novartis en 2016

Pharma Le groupe pharmaceutique bâlois a vu son bénéfice reculer de 5% l'an dernier, à cause de la concurrence. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.