Passer au contenu principal

Novartis: bénéfice net en baisse de 4% sur 9 mois

Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe bâlois s'attend à un chiffre d'affaires net en ligne avec celui de 2015.

Un des sites de Novartis à Bâle.
Un des sites de Novartis à Bâle.
Keystone

Le géant pharmaceutique bâlois, qui a lancé une procédure de transformation, a dégagé un bénéfice net de 5,8 milliards de dollars (5,7 milliards de francs) dans ses activités poursuivies, en baisse de 4 % sur un an. Les ventes sont également en repli.

Le chiffre d'affaires a diminué de 2%, à 36,19 milliards de dollars, a indiqué Novartis mardi. A taux de change constants (monnaies locales), il est resté stable. Les produits de croissance ont contribué pour plus d'un tiers au chiffre d'affaires net, soit 12,5 milliards de dollars. C'est une augmentation de 21% sur un an.

Brevet expiré

De janvier à septembre, le résultat net core (hors éléments exceptionnels) s'est élevé à 8,7 milliards de dollars (-7%). Le résultat opérationnel (EBIT) core a pour sa part reculé de 7% à 10 milliards.

Novartis a notamment subi l'impact de l'expiration du brevet de l'anticancéreux Glivec, l'un de ses médicaments-phare, des investissements soutenant les nouveaux lancements et du plan de croissance d'Alcon, selon le communiqué.

Produits de croissance

De juillet à septembre, le bénéfice net a augmenté de 3%, à 1,9 milliard de dollars. Le bénéfice net core s'est en revanche replié de 4%, toujours à cause du Glivec, à 2,9 milliards de dollars. Les ventes se sont contractées de 1% avec et sans effet de change à 12,1 milliards.

Malgré ces effets, le groupe a enregistré un troisième trimestre solide «grâce à l'excellente performance ses produits de croissance», a commenté le patron Joseph Jimenez en conférence téléphonique. La concurrence des médicaments génériques devrait avoir un impact de moins de 3 milliards de dollars, a-t-il ajouté. Lors des résultats du 1er semestre, il l'avait chiffré à plus de 3 milliards.

Le chiffre d'affaires s'inscrit dans le bas de la fourchette des prévisions des analystes interrogés par l'agence financière awp. Quant à la rentabilité, elle atteint presque le plafond de leurs attentes. A la Bourse suisse, l'action Novartis a ouvert à la baisse. En fin de matinée, elle perdait -1,5%, dans un SMI en léger repli de 0,1%.

Sandoz stable

Au cours des neuf premiers mois de l'année, la pharma, principale division rebaptisée Innovative Medicines depuis le mois de juillet, a généré un chiffre d'affaires net de 24,3 milliards de dollars (-2%). La croissance en volume, qui a atteint 6%, a été effacée par l'impact de la concurrence des génériques, relève Novartis. Le résultat opérationnel core a atteint 7,9 milliards (-6%).

La division Sandoz, spécialisée dans les médicaments génériques, a enregistré des revenus stables à 7,5 milliards de dollars. La croissance en volume ( 8 points de pourcentage) a été compensée par les pertes dues à l'érosion des prix (-6 points). Le résultat opérationnel core est resté stable à 1,5 milliard.

Alcon a vu son chiffre d'affaires reculer de 4% à 4,4 milliards de dollars. La division ophtalmologique de Novartis a affiché un bénéfice opérationnel core de 687 millions (-29%).

Objectifs confirmés

En termes de perspectives, Joseph Jimenez a confirmé les prévisions du groupe. Il attend un chiffre d'affaires net en ligne avec celui de 2015 à taux de change constants. Le résultat opérationnel core devrait être largement en phase avec celui de l'exercice précédent ou afficher une baisse de moins de 5%.

Le recul du Glivec pourrait être compensé par le nouveau traitement Cosentyx contre le psoriasis. Celui-ci devrait atteindre cette année le statut de «blockbuster», avec des ventes de plus d'un milliard de dollars, a estimé Joseph Jimenez.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.