Passer au contenu principal

Clause de «non-concurrence»Novartis continuera de verser des millions à Vasella

Daniel Vasella quittera Novartis à fin février. Le jeune retraité ne partira pas les mains vides. Le groupe pharmaceutique bâlois continuera de lui verser des millions en vertu d'un accord qui restera secret jusqu'en 2014.

Un mélange de charme suave, de confiance en soi et d'arrogance, disent ceux qui en dressent le portrait. Originaire des Grisons, Daniel Vasella est né en 1953 à Fribourg. Médecin de formation, il épouse en 1978 la nièce de Marc Moret, alors président de l'ancienne Sandoz, où il sera recruté avant d'en devenir le PDG.
Un mélange de charme suave, de confiance en soi et d'arrogance, disent ceux qui en dressent le portrait. Originaire des Grisons, Daniel Vasella est né en 1953 à Fribourg. Médecin de formation, il épouse en 1978 la nièce de Marc Moret, alors président de l'ancienne Sandoz, où il sera recruté avant d'en devenir le PDG.
Keystone
Daniel Vasella saisit le 23 janvier 2013, juste avant l' annonce de son départ à la retraite. Il avait pris la direction de Novartis dès la fusion de Ciba-Geigy et Sandoz qui donna naissance au nouveau groupe, en 1996.
Daniel Vasella saisit le 23 janvier 2013, juste avant l' annonce de son départ à la retraite. Il avait pris la direction de Novartis dès la fusion de Ciba-Geigy et Sandoz qui donna naissance au nouveau groupe, en 1996.
Reuters
Dès la fusion entre Ciba-Geigy et Sandoz, Daniel Vasella devient le directeur de la nouvelle entité. On le voit ici en 1997 présenter les premiers résultats du nouveau groupe Novartis.
Dès la fusion entre Ciba-Geigy et Sandoz, Daniel Vasella devient le directeur de la nouvelle entité. On le voit ici en 1997 présenter les premiers résultats du nouveau groupe Novartis.
Keystone
1 / 17

Daniel Vasella restera jusqu'au bout fidèle à ses principes. Malgré le flux continu de critiques sur le niveau de son salaire, malgré l’imminence de la votation sur l’initiative Minder dont il est en partie à l'origine, son départ à la retraite ne mettra pas fin à ses relations avec le groupe Novartis. Du moins pas sur le plan financier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.