Passer au contenu principal

PharmaNovartis investit dans les cellules souches en Israël

Le géant pharmaceutique bâlois a acquis une participation de 15% dans la société israélienne Gamida Cell.

Novartis prend une participation dans Gamida, un des leaders de la recherche et du développement des cellules souches.
Novartis prend une participation dans Gamida, un des leaders de la recherche et du développement des cellules souches.
Keystone

Novartis investit dans la recherche et le développement des thérapies à base de cellules souches.

Novartis va, dans un premier temps, débourser 35 millions de dollars (31 millions de francs) pour l'acquisition des 15%. L'accord conclu entre les deux parties est assorti d'une option de rachat de l'ensemble de Gamida Cell liée à la réalisation de plusieurs étapes du développement du NiCord prévu pour 2015, a indiqué la société israélienne mardi.

En cas de rachat de la totalité de Gamida Cell, Novartis est prêt à verser 165 millions de dollars en liquide. Le groupe pourrait aussi payer jusqu'à 435 millions de dollars en cas d'autres réalisations et selon les revenus générés par les produits de Gamida.

Le NiCord, actuellement en phase d'études cliniques, est un produit appelé à soigner des hémopathies malignes telles que la leucémie, les lymphomes et la drépanocytose. L'option arrive à expiration au premier semestre 2016.

Gamida, l'un des leaders de la recherche et du développement des cellules souches, est détenu à 30,8% par Elbit Medical Technologies. Les autres actionnaires sont Clal Biotechnology Industries, Teva, Amgen, Denali Ventures, Auriga Ventures et Israel Healthcare Venture.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.