Passer au contenu principal

PharmaNovartis peut vendre sa division santé animale

Le géant pharmaceutique bâlois pourra céder sa division santé animale à son homologue américain Eli Lilly. La Commission européenne a donné son aval vendredi.

La vente de la division santé animale à Eli Lilly devrait rapporter à Novartis 5,2 milliards de francs.
La vente de la division santé animale à Eli Lilly devrait rapporter à Novartis 5,2 milliards de francs.
Keystone

Novartis pourra sans problème se séparer de sa division santé animale.

L'enquête de la Commission «a confirmé que l'opération envisagée ne poserait pas de problème de concurrence. Notamment parce que plusieurs acteurs puissants subsisteraient sur les marchés après la concentration».

«Des concurrents sont entrés sur le marché par le passé et de nouvelles entrées sont prévues au cours des deux ou trois prochaines années», souligne l'exécutif européen.

Eli Lilly avait annoncé en avril son intention de racheter la division santé animale de Novartis pour 5,4 milliards de dollars (5,2 milliards de francs), et espérait finaliser la transaction à la fin du 1er trimestre 2015.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.