Passer au contenu principal

Départ de VasellaNovartis ne porte pas plainte après l'indiscrétion

Le groupe pharmaceutique bâlois renonce à porter plainte contre X après avoir examiné d'éventuelles mesures judicaires à l'encontre de la source qui avait rendu publique la prime de non-concurrence de 72 millions de francs de son ex-président.

Novartis a finalement décidé de ne pas porter plainte contre inconnu après l'indiscrétion dont a fait l'objet le parachute doré de l'ex-président Daniel Vasella.
Novartis a finalement décidé de ne pas porter plainte contre inconnu après l'indiscrétion dont a fait l'objet le parachute doré de l'ex-président Daniel Vasella.

Finalement, Novartis ne portera pas plainte contre inconnu après l'indiscrétion dont a fait l'objet le parachute doré de l'ex-président Daniel Vasella. Un porte-parole a confirmé l'information parue mardi dans la Basler Zeitung.

Auparavant, le groupe pharmaceutique bâlois avait dit examiner d'éventuelles mesures devant la justice à l'encontre de la source qui avait rendu publique la prime de non-concurrence de 72 millions de francs.

La révélation, apparue sur le site Internet «Inside Paradeplatz», avait été source de grosse polémique en Suisse, d'autant qu'elle avait surgi peu avant la votation fédérale sur l'initiative Minder visant à mieux encadrer les rémunérations des managers.

Daniel Vasella avait confirmé le montant mi-février. Il avait ajouté qu'il prévoyait d'en faire bénéficier diverses organisations d'utilité publique et institutions scientifiques.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.